Politique : « Au soir du 24 février, l’affaire sera terminée et Macky Sall… », Khaly Niang

Politique : "Au soir du 24 février

Texte alternatif de la bannière

La présidentielle du 24 février 2019 est le principal débat qui fait couler beaucoup d’encre et de salives, au Sénégal. Les candidats en lisse continuent actuellement leur tournée à travers le territoire national et chacun prédit sa victoire au soir du scrutin. Ainsi, dans un entretien exclusif accordé à Kewoulo, Khaly Niang, le coordonnateur de la Coalition « Macky 2019 DARNDE YONTII », est convaincu de la victoire du candidat sortant Macky Sall. Et affirme que « tout sera terminé » car « il a un plan en béton grâce aux réalisations faites dans tous les domaines et secteurs« .

Responsable de l’Urd, le parti de Feu Djibo Leyti Kâ, Khaly Niang est aujourdhui un éminent membre de la coalition Benno Bokk Yakaar. A la tête du mouvement « Macky 2019 DARNDE YONTII », il s’est lancé dans une opération qui, au vu de la situation actuelle du pays, n’est pas gagnée d’avance: avec les siens, il est chargé par le candidat Macky Sall de le faire aimer par ses concitoyens notamment ceux de Dakar et sa banlieue. Aavec ses camarades de ce mouvement qui signifie « l’heure a sonné », ils ont mis en place un plan stratégique pour décliner les ambitions et objectifs du candidat de Benno en vue de la réélection de Macky Sall, au soir du 24 février 2019.

« Macky 2019 DARNDE YONTII », il a cette conviction que chaque acteur politique doit avoir une base politique, un bastion à partir duquel il doit lancer sa conquête. Le sien c’est Podor et le grand Nord. Mais au cours d’une rencontre imprévue avec Macky Sall à Kedougou, ils se sont vus fixés un cap et un ordre de mission. « Nous allons apporter des soutiens à notre leader politique. Pour cela, notre mission est de convaincre réticents, les indécis à voter pour notre candidat. Et, ainsi, augmenter le taux de participation de l’électorat; de façon générale« , a affirmé Khaly Niang.

 

 

« La stratégie mise en place est la proximité c’est-à-dire s’approcher des populations par des portes à portes dans les quartiers avec la complicité des groupements de femmes, des ASC, mouvements de soutien qui sont une sorte de relais pour nous. Chaque catégorie de groupe a son leader. » A déclaré le coordonnateur des cadres de la colation « Macky 2019 DARNDE YONTII ». Par ailleurs, avec le climat actuel qui s’évit dans l’arène politique au Sénégal notamment les violences, Khaly Niang a tenu n’a pas hésiter à se prononcer: »Les violences n’ont pas leur place dans la vie politique. On parle de campagne non pas de combat à plus forte raison des violences qui sont soit physiques et verbales. Notre candidat, Macky Sall, depuis son accession au pouvoir, n’a jamais insulté. Au contraire c’est lui qui se fait insulter et lyncher par certains. Par contre, nous déplorons ce qui s’est passé à Tamba« .

Pour les menaces de l’ancien chef l’Etat, Abdoulaye Wade, Khaly Niang a estimé que « Wade doit savoir qu’il est un ancien chef d’Etat et qu’il bénéficie d’un statut particulièr. En conséquence, il doit parler dans le bon sens. Et ne pas inciter les populations à la violence. Ce qu’il a fait c’est une grave erreur« . Aussi, le coordonnateur croit savoir que après la temepte des déclarations, « Abdoulaye Wade reviendra sur sa décision de saboter la future présidentielle« . Lors d’une mission à Génève, il m’a accordé un entretien dans son avion et sur ce, « je lui avait dit je le considérais comme mon oncle. Car il a le même âge que ma mère. Mais, aujourd’hui avec ses propos, je trouve qu’il a dérouté. Et je pense qu’il doit surseoir à sa décision. Car il incarne le « sopi », changement en wolof« .

Un autre aspect débattu avec notre invité est celui du remplacement par la police et la gendarmerie des gardes rapprochés des candidats à la présidentielle. Une décision prise par le ministre de l’intérieur suite aux drames survenus à Tamba. Sur ce, Khaly estime que « les gardes des candidats ne sont pas des professionnels. Parce que ce qui s’est passé ne devait pas avoir lieu« . Interpellé sur le retard de cette décision de Aly Ngouille Ndiaye, le cordonnateur des cadres du mouvement « Macky 2019 DARNDE YONTII » a déclaré que « c’est parce qu’il y a eu des incidents inattendus que cette décision a été prise. Et c’est une première dans l’histoire du Sénégal, surtout en période électorale« .

Pour son dernier mot, il a lancé un appel solennel aux populations afin qu’elles fassent le bon choix le jour du scrutin. « Le jour du vote est un moment historique. Car l’électeur va choisir celui qui va diriger le pays sur tous les plans, celui dont il confiera son destin pour les 5 prochaines années« . Sur ce, il estime que « le candidat Macky Sall est celui qui incarne le bon profile« , affirme Khaly Niang. Ainsi, il en a profité pour lancer un message en poular et les invite à voter le président Macky Sall au soir du 24 février 2019 en ces termes « Au soir du 24 février, l’affaire sera terminée et Macky Sall sera le président« .

Laisser un commentaire