Victor Ciss rappelle les projets de la Federation Senegalaise de Football

La Fédération sénégalaise de football (FSF) veut profiter des financements de l’initiative Forward de la Fifa pour construire plusieurs infrastructures sportives, a appris l’APS de son secrétaire général, Victor Ciss.

Outre le lancement samedi dernier des travaux de revêtement en gazon synthétique du stade Maniang-Soumaré de Thiès (ouest), la construction du centre d’hébergement de Guéréo (ouest) et la réhabilitation du stade Demba-Diop font partie des infrastructures à construire par la FSF, selon M. Ciss.

‘’Le centre d’hébergement est un vieux projet qui tient à cœur l’instance fédérale’’, a souligné le chef de l’administration de la Fédération sénégalaise de football.

Ce sera un hôtel quatre étoiles, qui pourra accueillir toutes les sélections nationales, a précisé M. Ciss.

Le ministère des Sports avait décidé en janvier dernier d’affecter le stade Demba-Diop à la FSF, qui a sollicité le soutien financier de la Fifa pour sa rénovation.

La Fédération sénégalaise de football veut faire de cette infrastructure construite pour les Jeux de l’amitié de 1963, un stade répondant aux normes.

De nombreux matchs de l’équipe nationale senior de football du Sénégal se sont déroulés dans ce stade dakarois fermé depuis les heurts à l’origine de la mort de huit personnes, en juillet 2017, entre l’US Ouakam et le Stade de Mbour.

Concernant les projets, Victor Ciss a également parlé de la Maison du football, le futur siège de la FSF et des ligues de football, des pelouses à construire dans les centres Youssoupha-Ndiaye (Guéréo) et Jules-Bocandé (Touba Dialaw), du matériel de sonorisation et du matériel médical à acquérir.

Avec l’aide de la Fifa, la fédération nationale a déjà offert des stages de formation aux entraîneurs des clubs de National 1 et 2, des ligue 1 et 2.

Des stages de recyclage ont été offerts aux directeurs techniques régionaux, et les phases finales nationales ont eu lieu en 2018 à Fatick et Kaolack (centre), pour les sélections U17 et U20, grâce à la Fifa, a rappelé Victor Ciss.

S’y ajoutent les stages d’initiation et le financement de la formation des ‘’stadiers’’, prévus par la FSF, selon M. Ciss.

Laisser un commentaire