Nioro : Le chef de service départemental de la jeunesse dément la tenue d’une rencontre d’homosexuels au CDEPS.

Monsieur Mohamed Diop a informé qu’il n’a jamais été saisi par une association d’homosexuels. Il a donné une autorisation d’occupation de la salle du CDEPS pour une journée de dépistage SIDA. « Contrairement à ce que raconte l’adjoint au Maire dans un audio repris par beaucoup de sites internet, il ne s’agissait  pas d’une “réunion” d’homosexuels  mais d’une séance de dépistage du VIH/SIDA dont j’ignorais l’orientation sexuelle des participants, » a-t-il laissé entendre.

Le responsable de ladite structure de préciser également que la mission du CDEPS est de former et d’accompagner les jeunes. Et que cette institution reste un canal pour inculquer des valeurs aux jeunes. « Le CDEPS en tant que structure d’éducation et de formation des jeunes, qui lutte  contre la débauche, dégage toutes ses responsabilités et continue d’œuvrer dans la préservation morale des valeurs nécessaires à une société juste”.

L’inspecteur a précisé aussi qu’il y’avait deux agents de santé du centre de santé de Nioro  accompagnés de deux autres agents de l’ANCS (Alliance Nationale de lutte Contre le SIDA)…

Laisser un commentaire