Tombeur de la République… Réponse à Ahmed Khalifa Niass, par Saliou Bodian !

Ahmed Khalifa NIASS, nous Jeunes cadres, nous vous interpelons sur deux
choses inhérentes à vos deux paragraphes suite à votre article publié en ligne à seneweb le 29 août, 2019 à 17:08:54 : les questions nationales et la stigmatisation.

A la suite des révélations faites par le leader du Parti Pastef Ousmane Sonko sur la gestion des Mines de fer de la Falémé, Monsieur Ahmed Khalifa NIASS a tenu des propos suivants : Une fois de plus Goudiaby utilise son sous-marin Sonko pour obliger le Président de la République à changer de vision pour abandonner l’option turque. C’est plutôt le fait de pêcher en eaux troubles qui doit être reproché à Sonko, a-t-il déclaré.

Dans un communiqué reçu à cet effet, il avance que ; se disputent une commission offerte par le challenger des Turcs pour se payer le leadership et le contrôle du Mfdc. Il poursuit: Il y a lieu de savoir que lorsque Sonko parle, c’est pour l’intérêt de Goudiaby. Et que lorsque Goudiaby offre ou prête des 4×4 ou des billets d’avion sur Air France, c’est qu’il y a anguille sous roche. Mais roche comme pierre. Ou, si vous préférez, Atepa, en Diola, a laissé entendre Ahmed Khalifa Niass.

Nous sommes surpris par vos propos qui voudraient ramener ce qui relève d’un intérêt national à une démarche ethniciste et sectaire. Le raccourci assez fantaisiste que vous empruntiez avec des jeux de mots qui relèvent plutôt d’un manque de culture et d’élégance ne manquera pas de surprendre plus d’un sénégalais. 

Un principe élémentaire et universel de Démocratie et de pays civilisé stipule que tout sénégalais de quelque obédience qu’il soit, a le droit de regard, le droit de critique sur la gestion des affaires publiques sans distinctions de races, d’ethnies et de religions. 

A ce titre votre frère de sang Feu Sidy Lamine Niass, qu’Allah l’agrée à son paradis céleste, était un Homme et un véritable combattant infatigable pour son peuple et toute sa vie durant. Il a toujours participé à éclairer son peuple sur la gestion des affaires publiques, en enfant de Daara, bien éduqué, un véritable patriote. 

Malheureusement, vous vous croirez à l’époque des régimes totalitaires, des Cro-Magnon (mire toi, tu comprendras aisément ce qualificatif) et des luttes partisanes irréfléchies et dévastatrices. Vous baignez toujours dans un environnement de dépravation de mœurs démesurées. 

La conférence de presse du Leader du Pastef alerte tous les sénégalais sur la gestion des affaires publiques en l’occurrence le fer de la Falémé, une richesse du peuple. Est-ce vrai ? 

Communiquons davantage pour éclairer et rassurer les sénégalais, c’est l’essentiel. 

En ce qui concerne votre premier paragraphe en dehors du chapeau de l’article, Atépa Goudiaby est un grand Républicain qui s’est battu pour la paix au Sénégal, dans la sous-région et a énormément contribué pour la Stabilité de notre chère nation. Vous croyez pouvoir l’entraîner dans des bassesses, non ! 

Il n’a jamais également caché ses sentiments vis-à-vis de notre chère République. Il a écouté son peuple jusqu’à s’engager en politique malgré son âge. Le Patriarche Atépa écoute, observe, s’interroge, analyse, interpelle les experts, mûri et s’entraîne davantage en associant l’environnement économique, social, sociétal et politique. C’est ainsi qu’il a osé répondre à l’appel de ses compatriotes pour une mission salvatrice. Il utilisa alors son
intelligence et ses moyens pour écrire et éditer deux ouvrages pour nous montrer comment développer notre Pays le Sénégal en fédérant l’ensemble des synergies de tout bord pour un Sénégal Développé ? 

Ces ouvrages combinés constituent un ambitieux programme de développement pour notre pays, une vision partagée par tous les hommes éclairés et honnêtes qui ne souffrent d’aucune probité morale et d’efficience mentale. 

Ce programme est un programme de développement durable bien élaboré, intégrant toutes les régions du Sénégal y compris Kaolack votre principale région…..des contre-vérités, de la stigmatisation, de la diversion…

Pire, vouloir considérer Sonko (l’avenir du Sénégal) et Atépa Goudiaby pour leadership du Mfdc, ce sont des contre-vérités, de la stigmatisation, de la diversion et également un manque de respect notoire aux sénégalais qui ont voté massivement le candidat du Pastef avec ses dignes et honorables fils du Sénégal qui l’accompagnent dans cette mission salvatrice à l’image du Dr Abdoulaye NIANE, Abasse Fall, etc. 

In fine, en politique, chacun d’entre nous a son candidat, démocratie oblige. Garde ton candidat et nous gardons nos Références pour la postériorité. Votre second et dernier paragraphe est truffé d’incohérences, de stigmatisations, de tribalisme et de méchanceté viscérale qui justifient vos comportements et attitudes quotidiens vis-à-vis d’honnêtes citoyens. Vous êtes de la race qui contribue aux déséquilibres de la Nation sénégalaise. 
Nous vous invitons à acheter des miroirs et à vous mirer avant d’ouvrir votre bouche. 

De plus, le stigma est un attribut profondément disqualifiant, qui fait passer le sujet d’une personne complète et normale à une personne détériorée et diminuée (un toxicomane, un schizophrène, un obèse, etc.). Non seulement le stigma, basé sur une caractéristique considérée comme une différence ou une déviance de la norme, conduit la société à rejeter l’individu stigmatisé, mais lui-même tend à se considérer comme discrédité et indésirable, par le biais du phénomène d’auto-stigmatisation. Nous ne l’accepterons pas et vos combines et instigations sont vouées à l’échec.

…la suite avec le Peuple sénégalais.
Liée à des phénomènes complexes au niveau sociétal, la stigmatisation joue, selon Link et Phelan, un rôle fondamental dans le maintien des relations de pouvoir et de contrôle. On y voit en effet l’empreinte du phénomène de bouc émissaire utilisé de la cour d’école aux débats politiques, si bien que les stratégies de lutte contre la stigmatisation doivent viser non seulement le niveau individuel mais également sociétal si l’on veut qu’elles aient un impact. Mauvaises stratégies de bas étages. Votre concept de « Sénégalomançais », soyez plus explicite et ayez le courage d’aller au bout de votre masturbation intellectuelle, vous verrez la suite avec le Peuple sénégalais.

Par Saliou BODIANG/Citoyen du Monde.

Laisser un commentaire