Programmes migratoires : Les éclairages de L’UE sur ses financements au Sénégal

L’Union européenne (UE) fait le point sur ses financements destinés à la lutte contre la migration irrégulière.

L’UE précise, dans un document parcouru par Le Quotidien, avoir financé au Sénégal depuis 2016, grâce au Fonds Fiduciaire d’Urgence, 18 programmes, dont 10 nationaux et 8 régionaux, pour un montant de 198 millions d’euros, soit près de 130 milliards Fcfa.

Tous les projets de l’UE, y compris ceux du Fonds Fiduciaire d’Urgence, font l’objet de procédures de vérification des actions et des dépenses, au cours de la mise en œuvre, ainsi que des audits et des évaluations en fin de projets, renseigne la même source.

Afin de s’assurer des résultats pour les bénéficiaires ciblés, l’UE souligne avoir mis en place un suivi de proximité et évalue les activités menées, notamment avec la mise en place d’un système de suivi et d’apprentissage qui vise à mesurer les résultats et l’impact des projets.

Cette sortie de l’UE intervient au moment où Boubacar Sèye, le président de l’Ong Horizons sans Frontières, placé sous mandat de dépôt, s’interrogeait sur l’utilisation des fonds de l’Union européenne destinés à la lutte contre l’émigration clandestine.

Laisser un commentaire