Nomination d’Amadou Lamine Dieng à la tête de l’Ipres : « Macky Sall n’a pas encore signé le décret »

Nomination d'Amadou Lamine Dieng à la tête de l’Ipres : « Macky Sall n’a pas encore signé le décret »

La nomination par décret du nouveau Directeur général (Dg) de l’Institution de prévoyance retraite du Sénégal (Ipres), Amadou Lamine Dieng, est une violation de la loi. C’est du moins l’avis des syndicalistes de ladite structure qui, toutefois, pensent que le chef de l’Etat, Macky Sall, va revenir sur sa décision d’autant plus qu’il a fait savoir lors d’une audience que le décret n’a pas encore été signé.

Au sortir de leur audience dimanche avec le président de la République, pour parler du remplacement de Mamadou Sy Mbengue, les syndicalistes de l’Ipres se disent être optimistes suite à l’aveu qui leur a été fait par le président Macky Sall. 

« Il (Macky Sall) nous a confirmé qu’il n’a pas pris de décret. Cela veut dire qu’il n’y a pas de décision nommant Amadou Lamine Dieng », a informé le Secrétaire général de la Confédération des syndicats autonomes (Csa), Elimane Diouf. 

Ibrahima Mané, chef du département administration et gestion de l’Union nationale des syndicats autonomes du Sénégal (Unsas) d’expliquer toujours dans ce sens qu’ : « Il y a eu une annonce de la décision dans un communiqué du Conseil des ministres du 2 octobre dernier, mais le décret de nomination n’est pas encore signé, la décision n’est pas encore matérialisée ».  

Il a jouté : « Nous sommes sortis de l’audience avec beaucoup d’optimisme, parce que le Président a compris le sens de notre alerte et certainement, pour préserver le climat social, il va respecter la loi ».  

À l’en croire, lui et ses camarades n’ont pas besoin de garanties, ils ont fait juste une alerte. Toutefois, ont-ils souligné : « Si ce n’est pas suivi d’effet, nous savons tout ce que la loi nous permet ».

Laisser un commentaire