Moustapha Niasse dézingue les «bricoleurs de la désinformation»

    Moustapha Niasse

    Le Président de l’Assemblée nationale Moustapha Niasse n’a rien perdu de sa fougue et de sa verve dans Libération, quand il s’agit de répondre aux attaques. Il n’a pas eu de mal à répondre à Clédor Sène qui l’accusait de 85 % d’un bloc pétrolier. «Depuis hier, dimanche 9 juin 2019, des bricoleurs de la désinformation ont eu recours à une voix en porte-à-faux avec nos valeurs, pour tenter de faire croire que je « possède » 85% d’un bloc pétrolier du Dôme Flore, en Casamance et au large de la Guinée Bissau, par l’intermédiaire d’une société dénommée Oryx Petrolium », affirme Moustapha Niasse qui signale :  » la société Oryx Petrolium, a été créée en 2010, d’après mes investigations immédiatement entreprises, après cette annonce pour le moins saugrenue. Je ne fais pas partie des actionnaires de cette société et j’ignorais, jusqu’à hier, son existence. Je dois rappeler que depuis juillet 2012, après mon élection à la Présidence de l’Assemblée nationale, et conformément à la loi, -par acte notarié-,je n’exerce aucune fonction d’administrateur ou de dirigeant d’une société privée, ni au Sénégal, ni à l’Etranger. »

    Laisser un commentaire