France: Les 10.000 euros de Macky Sall sèment encore la zizanie au sein de Benno

    Demba Sow, Apr

    A peine tue, la vague de protestation concernant les billets de la Mecque, voila qu’une autre affaire de partage de sous rend le climat délétère dans la mouvance présidentielle.

    A Paris, dans les rangs des partisans de Macky Sall, il se susurre que le pactole donné par le chef de l’Etat, lors de sa visite du 22 avril, continue d’opposer ses supporters. Et comme toujours, Demba Sow, le patron de la DSE France est au coeur de ce quiproquo.

    Pour rappel, reçus en audience à la résidence de l’ambassadeur du Sénégal en avril 2016, les membre de la délégation du Benno Bokk Yaakar s’étaient vu offrir la somme de 10.000 euros par Macky Sall. « L’argent comme toujours a été remis à Demba Sow, le coordonateur de l’APR en France, en vue de son partage aux membres de la délégation » nous a soufflés un membre de l’APR qui n’aimerait pas être cité dans cette enquête de partage de butin.

    En ce qui le concerne, un responsable du PS a laissé entendre que l’argent à été plutot remis au Consul général Amadou Diallo et ignore dans quelle main il a atterri. Le hic, a constaté Kewoulo.com, est que ce fameux soir, dans la dite délégation, se trouvait une cinquantaine de personnes dont aucune liste n’établit la présence.

    Si, pour certains, il faut leur partager la somme, « proportionnellement à leur nombre« , soit 200 euros par personne, pour les autres, « il faut la partager, selon l’importance des partis et mouvements représentés à cette rencontre » pour faire le point avec le chef de l’Etat après la victoire du Oui au référendum de mars 2016.

    Face à cette divergence de taille, Demba Sow, le coordonateur de l’APR, par ailleurs argentier du parti en France, a décidé de garder le pactole par devers lui; « le temps que le consensus soit trouvé. » « Et depuis lors, nous n’avons aucune nouvelle de cet argent« , s’est désolé un responsable du PS. Pointés du doigt dans cette affaire, les responsables de l’APR sont gênés par ces climats de suspicion qui tournent toujours autours de l’argent.

    Si Demba Sow n’a pas pu apporter d’éclaircissements à notre enquête, (il serait hors de France NDLR) pour l’ambassadeur itinérant, Talla Daff, interrogé sur l’autre affaire des billets de la Mecque que Macky Sall a donné à ses militants,  « on va poser ces questions de la gestion des billets sur la table, lors de la prochaine rencontre de la DSE ».

    En ce qui concerne la gestion de ces 10.000 euros, il a soutenu ne rien savoir à part le compte rendu qui lui a été fait par Baba Dème et les responsables APR allés à la fameuse rencontre de Boulogne et qui ont entériné le statut quo. En attendant que les bonnes questions soient posées et que des débuts de réponses leur soient apportés, un membre du Cojer, démembrement des jeunesses de l’APR, a laissé entendre que « ce sont les membres de la coalition Benno qui ne veulent pas prendre cet argent qui est disponible. »

    Poursuivant son argumentaire, il a déclaré que: »lors de la rencontre de Boulogne, au siège de l’APR, Demba Sow qui les a réunis leur a demandé, vu leur divergence, d’aller prendre l’avis de leur base pour voir ce qu’il fallait faire de cette enveloppe. »«Mais cette éventualité, à en croire un responsable du PS, est irréalisable« . La base étant abstraite et son rassemblement pour avoir son opinion relevant de la chimère, les responsables du Parti socialiste ont marqué leur désintérêt pour ce pactole de la division.

    « En tout cas, face à cette situation, nous au PS on ne fait pas de fixation sur cet argent. Nous n’allons pas nous rabaisser à ce niveau« , a un responsable du PS au reporter de Kewoulo.info. Dans l’attente qu’un consensus soit trouvé, les responsables de Benno n’ont aucun espoir de voir la couleur de cet argent. Même si de plus en plus de responsables voudraient son partage à 200 euros par personne présente lors de l’audience, les conditions mises par Demba Sow étant presque impossibles, ce pactole risque d’être abandonné à son gardien.

    PARTAGER
    Article précédentDikoon: Saison 1, épisode 10 du 31 Aout 2016
    Article suivantCasamance: Mlomp et les Cases à étage sont orphelins de Martine Diédhiou
    Babacar Touré
    Journaliste d’investigation, Babacar Touré est le Directeur de Publication de www.kewoulo.info. Il a dirigé la publication de www.senenews.com et a été, tour à tour, directeur de publication de L’indépendant-hebdo, un journal d’investigation sénégalais. Diplômé en Sciences politiques à l’Université de Paris 8, Saint-Denis (France), ancien Reporter à la rédaction du Témoin puis à L’Obs, à Dakar, Correspondant à Paris de Sen-Tv et La Tribune, il a collaboré avec Le Courrier de Mantes -Les Yvelynes-, Le Républicain, -Essonne- en région parisienne. Livres Publiés: -«Cote d’Ivoire, violences d’une transition manquée» (L’Harmattan 2007), -« Le triomphe de l’imposture, Enquête sur l’énergie au Sénégal» (Paris Edilivres 2009)

    1 COMMENTAIRE

    Laisser un commentaire