Hôtel de ville: «Rien ni personne ne pourra me détourner…» Barthélémy Dias aux Dakarois

Le maire Barthélémy Dias n’en a cure de la déclaration faite par le Président de la République, Macky Sall sur les nouveaux recrutements à la Ville de Dakar. Ce jeudi 5 mai, en conférence de presse, il a déclaré tout haut qu’il ne reculera devant rien et ne ménagera aucun effort pour réussir la mission qui lui est confiée par les Dakarois. «Comme je l’ai dit lors de mon installation, passé le temps de l’élection, il faut nous mettre au travail pour construire la ville du vivre ensemble et du mieux vivre.

Au service de Dakar, il n’y a pas de camp. Il n’y a que les compétences et les intelligences de ceux qui veulent servir la ville. C’est mon engagement en tant que maire et j’y tiens », a asséné Barthélémy Dias, dans une salle pleine à craquer. Avant de poursuivre : «Ma responsabilité est de préserver le suffrage des Dakaroises et Dakarois et de travailler avec témérité, mais sans aucune concession sur mes prérogatives. Pour répondre à vos attentes, rien ni personne ne pourra me détourner de la mission que vous m’aviez confiée et de notre ambition partagée pour un Dakar meilleur».

En outre, il a soutenu que l’Etat devrait trouver des solutions aux difficiles conditions de vie des populations. Tout en rappelant que «notre pays traverse une crise avec l’augmentation des denrées de première nécessité, le taux de chômage élevé, l’affaissement des secteurs publics dont la santé ». «Par ces temps de crise, il devient urgent de placer l’humain au cœur des politiques publiques. C’est notre engagement dans l’action municipale de mettre en place des politiques plus justes. A ce titre, il ne saurait être question de laisser nos compatriotes au bord de la route. L’humain est et reste au cœur de notre mission », a indiqué Barthélémy Dias.

Sur ce, l’édile de la capitale a annoncé que le jeudi 12 mai sera célébrée la journée de solidarité au cours de laquelle 1 milliard de FCFA sera mis à la disposition des jeunes dakaroises et dakaroises.

Ce 3 mai, recevant les cahiers de doléances des syndicats, le Président de la République Macky Sall s’est exprimé sur les recrutements de l’activiste Guy Marius Sagna et de l’ex-capitaine de la Gendarmerie, Seydina Oumar Toure faits par le maire de Dakar, Barthélémy Dias. En fait, il répondait à une question posée par le Secrétaire général de la Fédération générale des travailleurs du Sénégal/B, Sidya Ndiaye relative à la base légale ou non de ces actes. «Un maire ne peut pas faire ce qu’il veut. Il est soumis aux exigences de la loi et du règlement sinon il est révoqué. Tout recrutement, en dehors de l’organigramme mis en place, est nul et de nul effet ».

 

Barthélémy Dias y a apporté une réponse.

 

Laisser un commentaire