Urgent: Le champion des Parcelles, Modou Lo, déclaré vainqueur de Lac de Guiers

Urgent: Le champion des Parcelles,

Ce n’est pas un verdict qui fait l’unanimité parmi les connaisseurs. Il a laissé un goût amer à tous les amateurs de lutte, supporters de Modou Lo comme de Lac De Guiers 2. Même si elle ouvre des perspectives au vainqueur, la victoire de Modou Lo laisse une touche d’inachevé à l’oeuvre titanesque du petit garçon des Parcelles Assainies qui écrase les grands.

La décision de l’arbitre de déclarer vainqueur le champion des Parcelles Assainies au détriment du mastodonte de Guédiéwaye, Lac De Guiers, est l’application stricte de règles initiées pas le Comité national de lutte, le CNG. Elle stipule qu’en cas de match nul, le lutteur qui a reçu 3 avertissements est aussitôt déclaré vaincu. Aussi, Lac De Guiers va se voir délester 15% de son enveloppe.

Parce que, il se trouve que c’est Lac De Guiers qui, ce soir, a connu 3 avertissements alors que son adversaire, Modou Lo, n’a reçu que deux avertissements. Et ce combat qui semblait inégal, vu la différence de poids entre les deux protagonistes, a trainé en longueur au point de devenir ennuyeux et pour les spectateurs et pour les téléspectateurs.

Conscient de l’inégalité des forces, Modou Lo a très tôt décidé de ne pas se jeter dans la bataille frontale. « Si j’avais accepté de faire son jeu, de batailler, le combat n’aurait pas duré. J’ai suivi les consignes à la lettre. Et le résultat est là. C’était comme à l’entrainement. Et je souhaite pleins de victoires à mon adversaire du jour. C’est un bon gars« .

Pour Modou Lo, c’est la confusion que font les Sénégalais entre la force physique et la masse qui fait que de nombreux adversaires le prennent en piètre estime. Et, il aimerait que les apriori, à son sujet, changent. Avec cette victoire, Modou Lo vient encore de confirmer tout le bien que les spécialistes de la lutte pensent de lui. « C’est une légende de la lutte. Malgré qu’il soit défavorisé par la nature, il a réussi à s’imposer chez les grands« , ont dit de lui les commentateurs de la 2STV.

Après ses mémorables face à face avec Bombardier, le roi des Arènes, Balla Gaye 2 et tant d’autres champions incontestés de l’arène sénégalaise, l’enfant prodige des Parcelles Assainies vient d’inscrire son nom en lettres d’or au panthéon des lutteurs. Avec le titre de champion du  drapeau du chef de l’Etat, le président Macky Sall, Modou Lo s’ouvre de nouvelles portes et peut prétendre à affronter les patrons de l’arène.

Laisser un commentaire