Cession du terrain de DDD à l’Apr: Me Moussa Diop nie toute illégalité et apporte ses preuves (Vidéo)

Cession du terrain de DDD à l'Apr

Dans un communiqué de presse parvenue à Leral mardi 2 janvier 2018, le Secrétariat exécutif national de l’Apr annonçait l’acquisition d’un terrain de 2000 m2 sur l’Avenue Cheikh Anta Diop, pour les besoins de la construction de sa future permanence.

Plus tard, une vive polémique s’est installée. Et pour cause, le site en question situé à Mermoz, sur le prolongement de la route de Ouakam, faisait partie du patrimoine de la société nationale de transport Dakar Dem Dikk. Le directeur général de la boîte, Me Moussa Diop a tenu une conférence de presse hier samedi, pour apporter des clarifications sur cette affaire.

« Dakar Dem Dikk est une S.A. Elle est propriétaire des dépôts de Mermoz et de Thiaroye qu’elle exploite, avec titres fonciers depuis 2015. Ce ne sont pas de propriétés de l’Etat du Sénégal, mais bien de Dakar Dem Dikk grâce à la volonté et à la diligence de la Direction générale », tient-il d’abord à préciser. Avant d’ajouter que « la vente des deux (02) parcelles de la société a été faite dans le respect exclusif des intérêts de Dakar Dem Dikk et de ses salariés, avec un respect des prix réels du marché et une égalité de traitement: Afin de rentabiliser le patrimoine de l’entreprise par une rentrée d’argent« .

Selon lui, une autorisation du Conseil d’Administration de Dakar Dem Dikk a été émise pour viabiliser la façade du dépôt de Mermoz donnant sur l’Avenue Cheikh Anta Diop. Cependant, un expert agréé a été commis pour examiner la bande de terre promise à la vente. La valeur vénale moyenne comptable du terrain à cet endroit est de 500 000 F CFA le m2, donc un montant d’un milliard les 2000 m2. »

« Depuis, août 2014, il y a un nouveau type de management de Dakar Dem Dikk. Les Sénégalais dans leur majorité saluent les efforts fournis et les résultats réalisés jusque-là par la Direction générale de l’entreprise, avec à sa tête. Me Moussa Diop. Nos compatriotes sont conscients, tout comme le Directeur Général, que seul le travail rigoureux et généreux constitue un bouclier et une réponse des meilleures contre toute tentative de diffamation et de distillation dans l’opinion de rumeurs. Le Sénégal émergent deviendra une réalité quand chacun, à quelque station où il se trouve, cultive l’excellente et la probité morale », a conclu Me Moussa Diop.

Ndèye Safiétou Nam Leral.Net

Laisser un commentaire