La SEDIMA est en mesure de fournir aux sénégalais 42 à 45 millions de poussins par an

La SEDIMA est en mesure

La SEDIMA, société sénégalaise spécialisée dans l’aviculture, a la capacité de fournir au marché sénégalais entre 42 et 45 millions de poussins par an, affirmé son directeur technique, Youssouph Diémé.

« La SEDIMA est en mesure de fournir au marché sénégalais entre 42 et 45 millions de poussins par an. Ces ruptures de poussins, c’est fini. C’est du passé« , a-t-il dit dans un entretien avec l’APS, en marge du Salon international des industries et techniques agroalimentaires (SIAGRO).

« Le marché sénégalais, très souvent, à l’approche des fêtes, est inondé de poulets et après’’ ces dernières, « il n’y en a pas’’, a-t-il observé, ajoutant que désormais, les consommateurs auront la possibilité de s’approvisonner « en permanence. Ça fait du développement« .

La SEDIMA a par ailleurs pris l’option de « vacciner les poussins au couvoir dès la naissance, de manière à ce que l’éleveur n’intervienne pas’’ à ce niveau de la chaîne de production avicole.

« Nous avons des maladies comme la maladie de Newcastle, de Gumboro, la bronchite infectieuse’’, entre autres, « qui créent d’énormes pertes aux éleveurs« , d’autant que ces derniers n’ont « pas les moyens de faire ces vaccinations« , a-t-il indiqué

Selon son directeur technique, la SEDIMA a acquis « des machines de vaccination automatique’’ et recruté « une équipe de 10 jeunes pour vacciner tous les poussins« .

La SEDIMA a par ailleurs « décidé de faire de l’intégration des éleveurs pour faciliter l’écoulement de leurs productions. Des éleveurs ont déjà signé des protocoles, en s’engageant à fournir 60.000 poulets par an« , a fait savoir Youssouh Diémé, selon qui la société dispose également d’un abattoir d’une capacité de « 4000 poulets par heure extensible à 6000 poulets« .

APS

Laisser un commentaire