Dak’Art 2018: Laeila Adjovi lauréate du Grand Prix Léopold Sédar Senghor

Dak'Art 2018: Laeila Adjovi lauréate du Grand Prix Léopold Sédar Senghor

Dak'Art 2018: Laeila Adjovi lauréate du Grand Prix Léopold Sédar Senghor
Dak'Art 2018: Laeila Adjovi lauréate du Grand Prix Léopold Sédar Senghor

Le Grand Prix Léopold-Sédar-Senghor de la 13ème édition de la Biennale de l’art africain contemporain de Dakar a été a décerné à Laeila Adjovi à Dakar. La journaliste et photographe d’origine béninoise a reçu cette distinction, en plus d’un trophée, des mains du Président Macky Sall, qui a présidé la cérémonie officielle marquant l’ouverture du Dak’Art 2018, au Grand Théâtre de Dakar.

Les photographies pour lesquelles Adjovi a été récompensée sont intitulées « Malaïka Dotou Sankofa ». « Malaïka  » signifie l’ange en swahili et « Dotou » rester droit en fon, une langue du Bénin.

« Sankofa » est le symbole akan (Ghana) de l’oiseau messager, qui vole la tête tournée vers l’arrière, une manière d’inciter à « apprendre du passé », selon l’explication de la lauréate. Laeila Adjovi est une reporter-photojournaliste et artiste plasticienne vivant à Dakar depuis 2010. Elle est titulaire de diplômes de sciences politiques et de journalisme.

La lauréate du Dak’Art 2018 dit avoir commencé à travailler dans la photographie documentaire à l’occasion d’un stage effectué à New Delhi en Inde. La photographe, par ailleurs journaliste en service à la BBC, a tenu à rappeler que son œuvre était le fruit d’un travail collaboratif avec le photographe Loïc Hoquet, à qui elle dédie le prix.

Les clichés de Laeila Adjovi peuvent être vus à l’exposition internationale « IN » de la Biennale, qu’abrite l’ancien palais de justice de Dakar, au cap Manuel. Ses photographies sont également présentées à Saint-Louis au Sénégal, où Laeila Adjovi participe à une exposition collective. La 13ème édition de la Biennale de l’art africain contemporain de Dakar se déroule du 3 mai au 2 juin 2018.

Laisser un commentaire