Nécrologie: Mansour Kama, l’ancien patron du CNES est décédé ce matin

La nouvelle est tombée ce matin. L’ancien patron de la Confédération nationale des employeurs du Sénégal (CNES),est décédé à Dakar. Frère de Pierre Babacar Kama, Mansour était jusque-là président du conseil d’administration de la SDE.

Selon des sources, le Président du conseil d’administration de la SDE il a succombé ce dimanche à l’hôpital Le Dantec, où il était hospitalisé depuis quelques temps. Mansour Kama était aussi le frère de l’ancien Directeur général des ICS, Pierre Babacar Kama.

Il a également été, de 2014 à 2018, Président de la Fondation du Secteur privé pour l’Education (FSPE) avant de se faire remplacer par Aboubakar Sedikh Sy de Supdeco. Kama a aussi dirigé le collège des Directeurs de la Banque régionale de marchés (BRM). Dans les années 80, Mansour Kama était à l’origine avec Fayçal Charara, d’une série d’initiatives dont la journée de l’entreprise.

Pendant une trentaine d’années, il a participé à plusieurs négociations entre l’Etat, les organisations patronales et les syndicats, notamment celles ayant abouti à une nouvelle législation sur le régime fiscal. La Confédération nationale des employeurs du Sénégal (CNES), est une des plus anciennes organisations patronales du Sénégal.

Source Emedia

PARTAGER
Article précédentCommune de Ndoyéne : Un véhicule particulier fauche mortellement un cyclomoteur
Article suivantEspace Schengen : Le Sénégal toujours “indésirable”
Journaliste d’investigation, Babacar Touré est le Directeur de Publication de www.kewoulo.info. Il a dirigé la publication de www.senenews.com et a été, tour à tour, directeur de publication de L’indépendant-hebdo, un journal d’investigation sénégalais. Diplômé en Sciences politiques à l’Université de Paris 8, Saint-Denis (France), ancien Reporter à la rédaction du Témoin puis à L’Obs, à Dakar, Correspondant à Paris de Sen-Tv et La Tribune, il a collaboré avec Le Courrier de Mantes -Les Yvelynes-, Le Républicain, -Essonne- en région parisienne. Livres Publiés: -«Cote d’Ivoire, violences d’une transition manquée» (L’Harmattan 2007), -« Le triomphe de l’imposture, Enquête sur l’énergie au Sénégal» (Paris Edilivres 2009)

Laisser un commentaire