Audiences tous azimuts avec des opposants : « Me Wade ne manœuvre que pour l’amnistie de Karim », selon le Pr Djibril Diaw

Audiences tous azimuts avec des opposants : "Me Wade ne manœuvre que pour l'amnistie de Karim", selon le Pr Djibril Diaw

Derrière les audiences tous azimuts de Me Abdoulaye Wade depuis quelques temps, le professeur de Sciences politiques à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, Djibril Diaw, ne voit qu’une volonté de l’ancien président de la République de sauver son fils Karim Wade en exil au Qatar. Selon l’universitaire, les opposants qui défilent chez Me Wade ne gagnent absolument rien dans ces visites chez le patriarche du Pds puisqu’ils permettent à Me Wade de faire pression sur le pouvoir en vue d’une résolution définitive du cas Karim Wade. Toutes ses manoeuvres ayant encore une fois pour but d’obtenir une amnistie pour son fils.

​ » Je pense que Me Abdoulaye Wade cherche surtout une porte de sortie pour son fils. Il souhaite une amnistie pour son fils Karim parce que tout ce qu’il cherche, en coalisant avec l’opposition, c’est de faire en sorte d’être aujourd’hui incontournable, de jouer ce rôle de figure de proue emblématique à son âge, c’est vraiment surprenant. Mais quand on analyse bien, on voit qu’Abdoulaye Wade ne fait jamais les choses au hasard. C’est un grand manœuvrier politique de par son expérience, de par ses attitudes, surtout en orientant ses actions vers des leaders de l’opposition qui se signalent par leur radicalisme du fait que ces derniers n’ont jamais voulu aller répondre à l’appel au dialogue de la majorité », a confié le professeur en Science Po dans un entretien avec le journal Le Témoin. 

Djibril Diaw d’étayer ses propos en évoquant le voyage de Wade en Guinée à la veille du scrutin présidentiel du 24 février dernier. Selon lui, il y aurait des promesses non encore tenues sur l’avenir de son fils. Et ce qui aurait poussé le vieux à entrer encore en action pour titiller le Macky. « Me Wade n’a jamais parlé de son voyage en Guinée qui reste encore du domaine du mystère. Et d’ailleurs quand Alpha Condé fut interpellé sur ce sujet, il a dit qu’il n’allait pas parler du contenu des discussions, estimant que c’est aux différents acteurs d’en parler. Jusqu’à présent, on ne sait rien de ce voyage. Apparemment, Me Wade attendait des résultats sous forme de solutions politiques pour son fils. Le pouvoir n’a pas réagi favorablement. Me Wade ayant trop attendu sans rien voir essaie de regrouper maintenant tous les gens qui sont opposés à la majorité », pense le Professeur.

LAISSER UN COMMENTAIRE