Mimi Touré, controverse sur un avenir incertain

Mimi Touré

Texte alternatif de la bannière

L’ancien Premier ministre Aminata Touré s’éloigne de plus en plus de la sphère du pouvoir et elle semble ne plus être dans les bonnes grâces de Macky Sall, l’unique dépositaire des fonctions et des pouvoirs. En effet, son poste d’envoyée spéciale du président de la République a été supprimée. En plus, elle a été écartée du nouveau gouvernement post-présidentiel et du Cabinet du président de la République.

Et pour couronner le tout, les postes que son grade d’ancien Premier ministre pouvait lui permettre d’aspirer sont pourvus. Le seul poste qu’elle pouvait occuper en adéquation avec son statut d’ancien Pm, est le ministère des Affaires Étrangères confiées à Amadou Bâ. Du coup, l’avenir politique de Mimi Touré se dessine en pointillé, écrit Walf.


Laisser un commentaire