Retour au Bercail : L’Oim a assisté 559 Sénégalais majoritairement originaires de Kolda et Dakar

Retour au Bercail : L'Oim a assisté 559 Sénégalais majoritairement originaires de Kolda et Dakar

Lors du premier semestre de l’année 2019, l’Organisation internationale pour les migrations (Oim) a assisté 559 Sénégalais pour leur retour au pays. C’est ce  que révèle une enquête que vient de publier l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd).

L’effectif des migrants de retour au Sénégal assistés par l’Oim est de 559 lors du premier semestre de l’année 2019, soit une baisse de 54% par rapport au second semestre de l’année 2018 où un total de 1. 034 individus a été enregistré. Ces migrants sont constitués de 521 hommes (soit 93%) et 38 femmes (soit 7%).

Considérant la répartition par groupe d’âge des migrants de retour au Sénégal assistés par l’Oim, on constate une prédominance des individus de la tranche d’âge 18-26 ans avec 47%, suivis de ceux de 27-35 ans avec 33% et en troisième position ceux âgés de 36-44 ans avec 11%. Moins de 5% des migrants de retour sont âgés de 45 ans ou plus. 4% sont des enfants âgés entre 0 et 8 ans.

Selon la zone de départ, une modification de la structure est notée entre le premier semestre de 2019 et le second semestre de 2018. Ainsi, 95% des migrants de retour au Sénégal viennent des pays africains dont 71% des pays de l’Afrique de l’Ouest et 24% des autres pays africains ; seuls 5% des migrants de retour au Sénégal assistés par l’Oim viennent de l’Europe. Pour rappel, au second semestre 2018, 96% des migrants de retour au Sénégal sont venus de pays africains (45% des pays de l’Afrique de l’Ouest et 51% des autres pays africains) ; 4% provenaient de l’Europe.

Ces migrants sont principalement originaires de la région de Kolda avec une part de 27%. Elle est suivie de la région de Dakar avec 18% et de celle de Tambacounda avec 15%. Les régions de Kaffrine, de Saint-Louis, de Fatick et de Kédougou ont chacune enregistrée 1% des migrants de retour au Sénégal.

Pressafrik

Laisser un commentaire