Insécurité alimentaire : un plan d’urgence de résilience à Sédhiou

Insécurité alimentaire : un plan d’urgence de résilience à Sédhiou

Pour prémunir les 750 000 personnes menacées de crise d’ici à la fin du mois de juin courant, le Conseil national de sécurité alimentaire (CNSA) met les bouchées doubles pour protéger les populations vulnérables.

C’est ainsi, qu’au cours d’un comité régional de développement (CRD), le secrétaire exécutif du CNSA a annoncé un plan d’urgence de résilience qui consiste à amplifier le service agricole, initier des actions qui prolongent celles de l’Etat auxquelles s’ajoutent les exploitations familiales résilientes.

L’objectif visé, selon Jean Pierre Senghor, le secrétaire exécutif du (CNSA), est d’éloigner le spectre de l’insécurité alimentaire qui, rassure-t-il, n’est pas encore une réalité au Sénégal, mais connaît quelques poches à Sédhiou. Le ministre-conseiller est convaincu que c’est plutôt la construction de cette résilience qui pourra faire disparaître progressivement ces questions d’insécurité alimentaire et non des plans d’urgence saccadés.

Laisser un commentaire