Bokk Bis Gis : Pape Diop appelle les forces vives de la Nation à ” se tenir prêtes à faire face au régime”

Le Secrétariat Exécutif National (SEN) de la Convergence Libérale et Démocratique BOKK GIS GIS, s’est réuni en visioconférence ce mercredi 03 mars 2021 à l’effet d’examiner la situation nationale, marquée essentiellement par l’affaire « SWEET BEAUTY » opposant l’honorable député Ousmane Sonko à la nommée Adji Sarr. 

“Fidèle aux principes démocratiques et au respect des libertés, le SEN salue la posture responsable de nos députés au sein du groupe parlementaire Liberté et Démocratie qui se sont opposés farouchement à la levée de l’immunité parlementaire de l’honorable député Ousmane Sonko”, écrivent les proches de Pape Diop dans un communiqué reçu.
“Constatant une escalade dangereuse dans le dossier du fait des interventions inappropriées de membres du pouvoir, le SEN tient le régime en place pour seul responsable de toutes les conséquences qui découleront de leurs dérives avec l’interpellation manu militari de l’honorable député Ousmane Sonko qui, en toute responsabilité avait accepté de déférer à la convocation du juge, ainsi que les arrestations tous azimuts de membres de l’opposition, de la société civile et de mouvements citoyens dans le seul but de les priver de leur liberté d’opinion et d’expression”. 
 Ainsi, Pape Diop et Cie exigent, “pour ces derniers, leur libération immédiate et sans conditions. Cependant, face à la montée des tensions et de la violence qui mettent à rude épreuve les fondements de notre État de Droit et la paix sociale si chère à notre nation, le SEN exige des forces de défense et de sécurité une posture républicaine et exhorte les manifestants à exercer ce droit que leur confère la Constitution avec mesure et responsabilité afin de préserver les biens qui appartiennent en premier lieu à des Sénégalais comme eux”.
 
Enfin, le SEN de lancer un appel Aix magistrats mais également aux citoyens qui manifestent et exige un traitement équilibré du dossier.
” La justice de notre pays compte encore en son sein de Magistrats crédibles mais il est de notre devoir de veiller à ce qu’un éventuel procès ne soit un prétexte pour l’élimination d’un adversaire politique comme cela a pu être le cas dans un passé récent”. 
Enfin, le SEN appelle toutes les forces vives de la Nation “à se rassembler et se tenir prêtes à faire face à ce régime oppresseur pour sauvegarder les acquis démocratiques que le peuple sénégalais a conquis de haute lutte. Fait à Dakar, le 03 mars 2021 Le Secrétariat Exécutif national de Bokk Gis Gis.

SENEWEB

Laisser un commentaire