« Après mon arrestation, Pape Alioune venait à la police prendre de mes nouvelles », révèle Malick Diop dit Ako

"Après mon arrestation, Pape Alioune

Désigné suspect aux premières heures de l’enquête sur le meurtre de Bineta Camara puis relâché, Malick Diop alias Ako est revenu dans L’Observateur sur quelques faits anecdotiques sur ses relations avec la victime et avec son bourreau. 

Il raconte que ce dernier lui a même rendu visite à plusieurs reprises lors de sa garde. «Le jour de mon arrestation, Pape Alioune Fall est venu à la police me remettre 4 sachets d’eau avec une glacière remplie de glace. Tout le temps, il venait à la police s’enquérir de mes nouvelles. Alors que c’est lui l’auteur des faits. C’est vraiment inexplicable », lâche-t-il. Poursuivant, il ajoute : « Il ne cessait de dire que le meurtrier sera interpellé tôt ou tard ».

LAISSER UN COMMENTAIRE