Touba : Pour avoir dénoncé son mariage, un marié fracasse le bras d’un indicateur de la police

Touba : Pour avoir dénoncé son mariage

Un chauffeur qui a célébré son mariage samedi au quartier «Séxéwaye» à Touba, a été arrêté par la police. Non-content d’avoir bravé l’arrêté interdisant les rassemblements publics en cette période marquée par la covid-19, le jeune homme a fracassé le bras d’un membre du Comité d’alerte et de vigilance qui a signalé à la police la cérémonie.

Selon « Source A », après avoir alerté les forces de l’ordre, l’indicateur est revenu dans la maison où on tenait une cérémonie de grande envergure pour annoncer l’arrivée des gendarmes et la foule s’est dispersée sur le coup.

Accompagnée de deux de ses collègues, C.N a attendu la tombée de la nuit pour infliger une sévère correction à l’homme soupçonné d’avoir alerté la police. Sévèrement bastonné, l’indicateur s’est retrouvé à l’hôpital.

Suite une plainte que ce dernier a déposée, les trois chauffeurs ont été arrêtés. Poursuivis pour mise ne danger de la vie d’autrui et coups et blessures volontaires, ils ont été déférés au parquet.

Laisser un commentaire