Maagal de Touba: Des pénuries d’eau potable constatées à Mbacké comme à Touba

Maagal de Touba: Des pénuries d'eau potable constatées

Soumis à la chaleur et à la surpopulation de la ville sainte du mouridisme, les pèlerins au Maagal de Touba sont privés d’eau potable.

Les deux millions de pèlerins du Maagal de Touba continuent de compter les heures avant la fin de l’événement qui a fait courir presque tout le Sénégal, pour commémorer le départ à l’exil de Cheikh Ahmadou Bamba, le fondateur du mouridisme. En plus de la chaleur presque estivale qui règne dans la capitale du mouridisme, c’est le manque d’eau potable qui rend cette attente insupportable.

A Mbacké comme à Touba, l’eau potable est devenue une denrée rare. Et cette situation perdure depuis les dernières 48 heures. A Mbacké comme dans de nombreux quartiers de Touba, les robinets ne servent plus d’eau.

Et les camions citernes, disponibles, ont été mis à la disposition des marabouts et autres dignitaires politiques au détriment des pèlerins lambda. Alors, pour étancher sa soif comme pour faire sa toilette intime, le pèlerin est obligé de s’acheter des bouteilles d’eau de 20 litres.

Cette situation -qui ne va pas s’arranger cette année- serait due à la surpopulation soudaine de ces deux villes qui voient, chaque année, leurs populations doubler. Voire tripler pendant les Maagal. Du coté de la SDE, après avoir balayé les accusations d’incompétence, la société des Eaux du Sénégal a déclaré qu’elle va mettre les bouchées doubles pour remédier à la situation.

Laisser un commentaire