Faux et usage de faux: Pape Samba Mboup reconvoqué demain à la Section de recherches

Faux et usage de faux: Pape Samba Mboup r

0

Les protagonistes de l’enregistrement sonore sur le deal éventré entre le président Macky Sall et les membres de la coalition Mboolo Wade sont repartis chez eux. Après plusieurs heures d’audition, Amadou Clédor Séne comme Pape Samba Mboup sont repartis libres de la gendarmerie de Colobane. Avec l’engagement de revenir demain.

Ils vont devoir repasser, demain matin, à la section de recherches pour non pas parler de l’implication présumée de Me Abdoulaye Wade dans le meurtre de Me Babacar Sèye ou des présumés virements effectués, au nom de Wade, au bénéfices de Clédor Séne. Mais, pour savoir si l’enregistrement sonore est authentique et c’est bien la voix de Pape Samba Mboup que l’on entend dans l’audio.

Interpellé à sa sortie d’audition, Pape samba Mboup a déclaré que Amadou Clédor Séne lui a demandé un arrangement à l’amiable. « Je ne le ferai que s’il me présente des excuses publiques, parce que ça ne me coûte rien de le mettre en prison« , a déclaré Pape Samba Mboup.

Pour Alfred, c’est Pape Ibrahima Diakhaté qui a joué le médiateur pour essayer de trouver une solution amiable à cette affaire. Mais, l’ancien chambellan du président Abdoulaye Wade s’est mis dans une position inconfortable lorsqu’il a reconnu devant les enquêteurs que c’est bien sa voix qui est audible.

« Mais, vous savez, il leur suffit juste de prendre un échantillon de voix. Ensuite, un montage est fait pour sortir ce genre de choses« , a déclaré Pape Samba Mboup. De violation de données personnelles, l’enquête des gendarmes tourne maintenant sur le faux et son usage.

Parce qu’après avoir dénoncé le fait que Clédor Séne ait trainé son honneur dans la boue, Pape Samba Mboup a déclaré que l’enregistrement est un faux. Et c’est sur ce point que les gendarmes vont travailler toute la soirée pour voir si l’enregistrement est bien authentique ou pas. Dans ce cas, les gendarmes sont très clairs: « c’est Pape Samba Mboup qui risquerait d’être poursuivi ».

Invité à  réfléchir à cette éventualité qui le mettrait dans la position de l’arroseur arrosé et à retirer sa plainte, s’il s’avère qu’il est bel est bien l’auteur des propos contenus dans l’audio, Pape Samba Mboup a refusé la porte de sortie que semblaient lui indiquer les gendarmes. Et a maintenu sa plainte. Il ne restait plus aux gendarmes que de les reconvoquer demain à 10 heures; le temps pour les scientifiques de tirer les conclusions idoines.

Pour sa part, Me El’hadji Diouf qui défendait Amadou Clédor Sène a déclaré que Pape Samba Mboup s’est dédit à plusieurs fois mettant ainsi un doute à sa déclaration. « Tantôt il dit que c’est lui, tantôt il dit que c’est pas lui », a déclaré Me El’hadji Diouf. Pour l’avocat, « Pape samba Mboup a porté plainte parce que, à cause de cette diffusion, c’est une ambiance de deuil qui règne chez lui. »

« Et à cause de cet enregistrement, Aïda Mbodj, Mamadou Lamine Keïta, Samuel Sarr, Farba Senghor et tous les mis en cause lui en veulent et ne veulent plus lui parler« . A conclu l’avocat.

Laisser un commentaire