Affaire Khalifa Sall: La cour supréme soupçonnée par la défense

Affaire Khalifa Sall

Quatre avocats de Khalifa Sall étaient en conférence de presse à Paris pour parler du dossier de leur client. Ils soupçonnent la Cour suprême de chercher à hâter le pas dans le dossier de l’ex-maire de Dakar.

« Il faut s’attendre à ce que la Cour suprême refuse de saisir le Conseil constitutionnel pour des questions prioritaires de constitutionnalité qui lui sont posées et décide d’une audience aux environs du 20 novembre de cette année« , a pronostiqué Me Ciré Clédor Ly, repris par L’AS.

Objectif : selon l’avocat, obtenir une condamnation définitive de Khalifa Sall avant la publication, dans quatre mois, de la liste définitive des candidats à la prochaine présidentielle.

Laisser un commentaire