Touba : Le khalife général des mourides plaide pour l’éducation islamique en faveur des jeunes

Touba : Le khalife général des mourides plaide pour l'éducation islamique en faveur des jeunes

Le Khalife général des Mourides, Serigne Mountakha Mbacké, a plaidé ce vendredi à Touba, ville située à près de 200 km de Dakar, pour l’éducation islamique en faveur de la jeunesse sénégalaise au détriment des activités mondaines, lors de la cérémonie de clôture du Grand Magal.

«On constate beaucoup de dérives chez les jeunes. Et tout ça est dû à l’absence d’une éducation religieuse. Je demande à la jeunesse de retourner à la base afin d’avoir un comportement responsable», a déclaré Serigne Bassirou Abdou Khadre, son porte-parole. 

« Dans ce contexte marqué par la mondialisation et ses dérives, j’invite tous les guides et communautés religieuses à préserver l’héritage du Prophète Mouhamed (PSL) pour que la nouvelle génération incarnée par les jeunes, puisse se prémunir des effets néfastes de cette mondialisation », a-t-il ajouté.

Le ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye a pris part à cette cérémonie  avec sa délégation composée notamment les ministres Matar Bâ (Sports), Dame Diop (Emploi, Formation professionnelle et Artisanat), des députés, des membres du Haut conseil des collectivités territoriales (HCCT), du Conseil économique, social et environnemental (CESE). 

Plusieurs ambassadeurs accrédités au Sénégal ont également assisté à cette cérémonie, dont ceux de l’Algérie, du Burkina, du Cap-Vert, des Comores, de Cuba, du Pakistan, du Maroc, du Soudan, entre autres pays. 

Des milliers de fidèles mourides du Sénégal et d’autres pays ont célébré  jeudi à Touba (centre) le Magal, qui est une cérémonie de commémoration du retour en l’exil  de Cheikh Ahmadou Bamba (1853-1927), le fondateur du mouridisme, l’une des principales confréries musulmanes sénégalaises.

LAISSER UN COMMENTAIRE