Tchad: le Congolais Basile Ikouébé nommé haut représentant de l’UA

L’Union africaine annonce la nomination d’un nouveau haut représentant au Tchad. Il s’agit du Congolais Basile Ikouébé, qui occupe déjà le poste d’envoyé spécial de l’UA à Ndjamena et qui va donc cumuler les deux postes. C’est l’épilogue du bras de fer qui a opposé l’Union africaine à la junte militaire au pouvoir, après la nomination du Sénégalais Ibrahima Fall que le Conseil militaire de transition avait rejeté.

L’affaire a débuté avec la nomination de Ibrahima Fall en avril dernier. Ndjamena refuse alors tout de suite de le recevoir en dénonçant un vice de procédure. Le Conseil militaire de transition accuse l’Union africaine d’avoir bafoué sa souveraineté en ne l’ayant pas consulté avant sa nomination ni notifié officiellement, ce que l’institution africaine réfute.

À Ndjamena, on a le triomphe modeste. « Personne n’a gagné », a commenté le porte-parole du gouvernement, Abderaman Koulamallah, ajoutant que « les choses sont désormais rentrées dans l’ordre ». Mais loin des micros, de nombreux responsables de ce pays parlent d’un « véritable camouflet » pour Moussa Faki Mahamat, le président de la Commission de l’Union africaine.

Pas de réaction jusqu’ici du côté d’Addis-Abeba, où un diplomate estime que tout est arrivé parce qu’ils ont fait une exception en ne sanctionnant pas le coup d’État du 20 avril 2021.

source rfi

Laisser un commentaire