Bignona : Les populations du village de Balinghor dans la rue pour réclamer de l’électricité

Les habitants des quartiers de Dianack, Kaour et Kabaline, du village de Balinghor dans le département de Bignona (région de Ziguinchor) ont investi la rue ce jeudi pour réclamer de l’électricité.

A l’initiative du comité de lutte pour l’électrification de ces trois quartiers, la marche a mobilisé toutes les couches sociales qui ont dénoncé à travers leurs pancartes toutes les conséquences dues au manque d’électricité.
Pour El Ibrahima Coly, l’un des porte-paroles du jour, les élèves n’apprennent leurs leçons que le jour, la recharge d’un outil de travail constitue un traumatisme, les femmes traversent les quartiers avec des lampes torches pour se rendre au poste de santé et la peur liée à une insécurité ambiante gagne les cœurs.
 
Pour Lansana Bodian, un autre porte-parole, tous les projets de jeunes sont dans les tiroirs puisque leur mise en œuvre nécessite de l’électricité. Aussi, devient-il difficile de fixer ces jeunes dans leurs territoires.
 
Un mal-vivre qui, selon Ibrahima Diémé, a installé des frustrations au sein du village qui se meurt nonobstant ses innombrables potentialités et richesses. Ce sont ces raisons qui ont soulevé la population de ces trois quartiers de Balinghor à investir la rue pour dire non à ‘’l’oubli et à la discrimination négative’’ dont elles sont victimes.

Laisser un commentaire