Sénégal: « La présence de charognards dans « la forêt des Bayottes » fait craindre la découverte d’autres corps »

Sénégal: "La présence de charognards

Du nouveau du côté de la forêt des Bayottes. Alain Yoro Mballo, le correspondant de la radio RFI, unique journaliste pour le moment à avoir atteint la zone où s’est produite l’attaque, a déclaré à la RFM que « le nombre de victimes pourrait augmenter. »

« Pour nous, qui avons l’habitude des zones de guerre, a déclaré le correspondant de RFI, dès que nous voyons des charognards planer c’est qu’il y a un corps laissé quelque part. Deux corps ont été repérés hier dans la forêt.» Même si l’information n’a pas encore été confirmée par la gendarmerie qui est chargée de l’enquête, le fait que, au moins une personne ait été signalée absente par sa famille alors que sa carte nationale d’identité a été trouvée au poste des militaires à l’entrée de la zone, pourrait conforter cette thèse.

A LIRE AUSSI: Affaire Kanfany: Voyage au coeur d’une énigme criminelle

Parti en brousse, ce samedi 6 janvier, Daouda Manga dit Vieux n’a toujours pas donné de signe de vie alors que sa famille a trouvé la dernière trace de vie le concernant auprès des soldats. Comme Daouda Manga, nombreux peuvent être ces habitants de la Casamance qui se rendent en forêt sans informer personne. Et le fait que des blessés puissent chercher à quitter les lieux de la tuerie, pour trouver secours et mourir en cours de route, est une éventualité à ne pas négliger.

A LIRE AUSSI: Enquête: Voyage au coeur de l’horreur dans la forêt des Bayottes et ses 13 morts

Comme constaté par le journaliste de RFI et confirmé par des sources officielles, « des opérations de ratissage se poursuivent dans la zone. » Pour Alain Yoro Mballo, une véritable psychose s’est installée au sein des populations. «Six obus ont été tirés dans la forêt et cela a causé d’énormes paniques». Et tout porte à croire qu’il s’agisse de l’armée. Pour sa part, Atika a dit avoir mis ses combattants en alerte depuis 15 décembre 2017.

Laisser un commentaire