Sénégal : 17 cas de meurtres entre janvier et février (Police)

Les chiffres font froid dans le dos. Le directeur de la sécurité publique, Abdoul Wahab Sall, révèle que pas moins de 17 cas de meurtres ont été enregistrés entre janvier et février 2020.

«J’ai recensé 11 meurtres en janvier, et 6 en février. La plupart, c’est des meurtres de nature domestique, et de nature passionnelle dont l’affaire du meurtre de Ndioba Seck à Guinaw Rails », a-t-il noté dans l’émission Jury du dimanche sur Iradio.

Mais, face à ce sentiment d’insécurité chez les populations, assure le commissaire, « il y a une maîtrise de la délinquance et de la criminalité, particulièrement dans les agglomérations urbaines. Et tous ces cas, je viens de décrire leur nature, la particularité de la police nationale, c’est que la plupart de ces cas ont été élucidés».

Mais à l’en croire, pour tous les cas du mois de janvier, la police nationale a élucidé au moins les 90 % et tous les 6 meurtres, homicides ou autres commis durant le mois de février, l’ont été.

« Cela n’empêche pas des fois qu’il y ait des cas de cambriolages, de braquages même là aussi, des bandes importantes ont été démantelées. Ce sont des bandes qui écumaient les bijouteries, les boutiques d’alimentation, et autres commerces. Il y a quand même un taux important d’élucidation qui est réalisé par la police nationale », a-t-il tempéré.

Laisser un commentaire