MEÏSSA NDIAYE, le jeune agent qui ne voulais pas du transfert de SALA

    Le jeune agent qui ne voulais pas du transfert de SALA

    Texte alternatif de la bannière

    Sa discrétion fait le tour des grands cercles de décisions dans le monde du football. Pourtant, à 33 ans, le Sénégalais Meïssa Ndiaye, fort d’un parcours très improbable, a su se faire rapidement une place de choix dans un secteur réputé fermé. La mort, dans des conditions tragiques, de l’un des joueurs de son portefeuille, l’Argentin Emiliano Sala, est revenue le remettre sous les spotlights.

    A 33 ans, Meïssa Ndiaye est l’un des plus jeunes mais également des plus influents agents de joueurs de la planète. Outre feu Emiliano Sala, le Sénégalais gère les intérêts de plusieurs joueurs de renom à l’instar de Lassana Diarra, Benjamin Mendy, Wissam Ben Yeder, George Kevin Nkoudou, Michy Batshuayi, Souleymane Bamba, entre autres. Au coeur de la formation de l’effectif de l’Olympique de Marseille sous le magistère de Vincent Labrune, Meïssa Ndiaye est très respecté dans le cercle des décideurs du football. Son parcours y est pour beaucoup.

    Formé à La Sorbonne, où il décroche son Master en Droit international des Affaires puis au Centre de Droit et d’Economie du Sport de Limoges, cet ex judoka, cinq fois médaillé au Championnat de France au contact d’un certain Teddy Riner, a ensuite fait le tour du monde, pour travailler au sein d’une ONG au Pérou, au ministère du Travail en Argentine, avant de se poser aux Etats-Unis. Un parcours de globe-trotter qui forge en lui des talents de fin négociateur et affine ses qualités de polyglotte, indispensables dans le métier qui est le sien. De nature très discrète, il voit aujourd’hui les lumières braquées sur lui pour une raison qu’il n’aurait certainement pas souhaitée. Les risques du métiers…

    Laisser un commentaire