Mbacké : un célibataire et deux hommes mariés violent collectivement une déficiente mentale de 17 ans

Une rocambolesque affaire de mœurs fait grand-bruit au quartier escale à Mbacké. ‘’SourceA’’ dans sa parution de ce mercredi, informe qu’une déficiente mentale âgée de 17 ans a été victime de viol collectif. Les éléments du Commissariat urbain de Mbacké ont surpris nuitamment les 03 individus dans une chambre en compagnie d’une mineure de 17 ans. Les policiers ont découvert des préservatifs souillés et le petite culotte de la victime.

Incroyable mais vrai ! Un célibataire et deux hommes mariés ont été surpris nuitamment dans une position obscène avec une mineure de 17ans. La déficiente mentale a été introduite dans une concession nichée au quartier Escale à Mbacké par deux chauffeurs et un apprenti-chauffeur. Selon les informations obtenues sur place par “SourceA”, l’adolescente a été victime d’un viol collectif.

Dans la nuit du jeudi dernier, un policier a reçu une information relative à des individus à bord d’un taxi qui ont introduit une fille dans une maison. Juste à son arrivée dans la concession située non loin de l’ancienne gare ferroviaire, il est alerté par les cris de la victime. Le policier a trouvé l’un des trois violeurs sur la pauvre fille et lui a demandé d’interrompre l’acte sexuel et de descendre.

S.A. A.F. Seck était en plein ébats sexuels avec la mineure. Pris de peur, M. Samb, marié sans enfant, s’est refugié dans la salle de bain. Face aux enquêteurs de Mbacké, le célibataire et les deux mariés ont nié les faits. D’après leurs dires, ils croyaient que c’était une femme de joie, avant de se rendre compte qu’ils avaient affaire avec une déficiente mentale.

De son côté, un gynécologue a bien constaté des déchirures de l’hymen anciennes et des lésions cutanées récentes sur la mineure. Seuls deux des mis en cause ont pu satisfaire leur libido sur la fille, M Khoulé surveillait les entrées et les sorties dans la maison, pendant que ces camarades s’acharnaient sur la jeune fille.

Domiciliée au quartier Darou Marnane de Touba la victime M.F Ba âgée de 17 ans retrace a travers son calvaire. Dans sa déposition, la jeune fille déclare « Le chauffeur de taxi m’a embarquée à bord de son véhicule au marché Okass, S.A.A.F. avait promis de m’amener à Mbacké. il a joint par téléphone ses deux amis en fixant un rendez-vous avec eux à Paléne ».
Et poursuit: « J’ai été embarqué dans une chambre où M. Samb a entretenu des rapports sexuels avec moi. S.A.A.F. Seck lui a succédé sur moi. Je l’ai sommé de me laisser, mais il a refusé jusqu’à me blesser. Ainsi j’ai crié pour appeler au secours. Finalement un policier nous a surpris dans la pièce ».

Poursuivis pour viol sur une personne vulnérable, les mis en causes ont été déférés lundi dernier au tribunal de Grande instance de Diourbel.

Laisser un commentaire