Laaju Beusbi: Au Sénégal on apprécie guère la marche interdite d’Abdoulaye Wade

Laaju Beusbi: Au Sénégal on apprécie

1

Le baroud d’honneur d’Abdoulaye Wade contre le ministère de l’intérieur a laissé des traces. Dans ce micro trottoir réalisé par la rédaction de Kewoulo.info, les Sénégalais apprécient diversement.

Il l’a voulait triomphale. Elle a été un flop. La marche, tant redoutée des partisans d’Abdoulaye Wade, sur le ministère de l’Intérieur, a été un moment de tension très redouté au Sénégal. A Dakar -ou le vieillard de 92 ans avait promis de mener les batailles-, malgré le passage des nuages qui menaçaient de verser leurs torrents de malheurs sur le régime de Macky Sall, les gens sont amers.

Les taximen comme les conducteurs de transports publics ont du mal à pardonner les « enfantillages inacceptables » de l’ancien président du Sénégal.

Dans ce milieu informel ou le Pape du Sopi comptait de nombreux partisans, on a du mal à accepter que, à son âge, Abdoulaye Wade, s’adonne, à nouveau, à ce jeu de l’intimidation qui lui avait toujours servi.

L’encerclement de la ville de Dakar par des hordes de policiers et les contournements imposés par les corridors de sécurité et ses conséquences sur la fluidité de la circulation sont entre autres, les raisons des courroux des chauffeurs qui ont perdu des heures dans des embouteillages causés par les barrages policiers.

Comme les chauffeurs, les usagers qui étaient dans le centre-ville ont galéré ce mardi pour rentrer chez eux. Les plus chanceux ont simplement été ceux qui avaient préféré considérer ce jour comme congé et sont restés chez eux. Les autres ont vu les taxis doubler voire tripler les prix des trajets.

Dans ce micro-trottoir fait par la redaction de Kewoulo.info, on y trouve aussi des citoyens qui, malgré les désagréments causés par le vieux, continuent de leur vouer admiration et soutien.

1 COMMENTAIRE

  1.  »Y’a pas d’âge pour la politique » merci pour cette remarque mon frère toi au moins tu as compris. En ce qui concerne les taximan et autres transporteurs on se connait fi galsene la béde dédoum buur lou way nekh def. Aucun respect aux clients fi deuk wakhalé ba dioubou la tous des tricheurs avec un train de vie de sans lois.

Laisser un commentaire