Inde: un bébé reste 15 ans dans le ventre de sa mère

Enceinte, le bébé reste 15 ans dans son ventre

0

Du jamais-vu !!! Qui aurait pu imaginer qu’un fœtus peut vivre plus d’une dizaine d’années dans le ventre d’une personne?  Certains diront que ce n’est que de la pure fiction, mais fort heureusement il y a des preuves à l’appui. Les médecins en Inde ont été choqués de découvrir qu’une femme portait un fœtus calcifié dans son abdomen depuis 15 ans.

La femme de 52 ans, qui ne veut pas être nommée, a mis fin à sa grossesse à l’époque car sa famille n’aurait pas approuvé qu’elle ait un autre enfant.
À l’époque, son obstétricien et gynécologue qui la soignait a confirmé que le bébé avait été avorté avec succès.
Cependant, elle a continué à souffrir de douleurs abdominales au cours des années et a visité plusieurs médecins, qui ne lui ont donné que des analgésiques et des pilules pour l’acidité.
Et pendant les trois dernières années, elle avait continuellement vomi, élevant l’alarme.
Elle est ensuite allée voir un spécialiste qui a découvert le pot au rose – et a eu une opération de deux heures pour enlever le «bébé de pierre adulte» comme un médecin l’a décrit.
« C’est extrêmement rare »
Finalement, la femme, originaire d’un petit village près de Nagpur, dans le Maharashtra, dans le nord du pays, a rencontré un spécialiste.
Les médecins de la maison de soins infirmiers Junankar Surgical, à Nagpur, ont fait une tomodensitométrie et trouvé une obstruction dans les intestins, bloquant le système digestif.
Le Dr Nilesh Junankar, un chirurgien laparoscopique, a déclaré: « Son scanner a montré une obstruction intestinale, un blocage dans sa pipe de nourriture avec une structure en pierre.
«En raison de ce rapport inhabituel, une laparoscopie a été faite et à notre grande surprise, il y avait un bébé de quatre mois dans l’abdomen.
Nous étions très choqués.  C’est extrêmement rare.
Une équipe de deux médecins a décidé d’opérer immédiatement et le Dr Nilesh a enlevé le bébé mort dans une opération de deux heures le 23 novembre.
Le Dr Nilesh a expliqué: « Ce fut un choc pour tout le monde présent dans la salle d’opération.

« Après l’ouverture de l’abdomen, un « bébé de pierre » pleinement développé.
Cependant, son utérus, ses ovaires et ses trompes de Fallope étaient totalement normaux.
«Le patient avait cessé ses règles il y a cinq ans et n’avait pas d’enfant en bas âge.
Un bébé en pierre, ou Lithopedion comme on l’appelle en termes médicaux, est extrêmement rare.  Seuls 300 cas de ce type ont été signalés au cours des 400 dernières années dans le monde.
« Comme aucune échographie n’a été faite, ni elle ni les médecins ne pensaient que le bébé était toujours là », a ajouté le Dr Nilesh.
«Le risque de grossesse abdominale est de un sur 11 000 grossesses et seulement entre 1,5 à 1,8% des grossesses abdominales se transforment en Lithopedia.
Nous avons enlevé le bébé de pierre du corps de la femme et ses intestins à quatre pattes ont également été enlevés.
La femme a remercié l’hôpital de l’avoir libérée d’une décennie de douleur et a depuis été libérée de l’hôpital.

Laisser un commentaire