Nicolas Sarkozy et Carla Bruni se recueillent devant le corps de Johnny Hallyday

Nicolas Sarkozy et Carla Bruni se recueillent

0

L’ancien couple présidentiel se sont recueillis sur la dépouille du rockeur.

La dépouille de Johnny Hallyday repose au funérarium du Mont-Valérien dans les Hauts-de-Seine. Ce vendredi matin, le 8 décembre 2017, l’ancien président Nicolas Sarkozy et son épouse, l’artiste Carla Bruni, se sont rendus sur place pour se recueillir. En sortant du funérarium, Nicolas Sarkozy s’est brièvement exprimé devant la caméra de BFMTV.
La voix de l’ancien président est celle des moments graves. « J’ai eu la chance de bien le connaître. Avec Carla, on l’a souvent rencontré et c’est un pan entier de nos vies qui disparaît, commence Nicolas Sarkozy. Nous avons voulu nous incliner devant sa dépouille ce matin. Je n’imaginais pas qu’un jour, on serait là, ici, au funérarium à le voir dans son cercueil. » Notre consoeur de BFMTV lui rappelle que c’est lui qui avait uni le rockeur à Laeticia à la mairie de Neuilly-sur-Seine en 1996. « Oui, d’abord je voudrais dire combien Carla et moi, on pense à sa famille, à Laeticia,= qui a veillé sur lui quelles que soient les difficultés ou les aléas de la santé, et à ses enfants. Oui, je les avais mariés. C’est un mariage qui a duré quand même plus de vingt ans. C’est un pan de nos vies, qui disparaît, comme ça, d’un coup, brutalement, à cause de la maladie. Ça va au-delà du chanteur, de la musique, c’est un personnage qui comptait dans la vie des Français. Ça laisse un grand vide et, pour beaucoup de gens, ils représentaient l’idée du bonheur. »
Jeudi, Nicolas Sarkozy a rendu hommage au chanteur dans un long communiqué transmis à l’AFP et dans lequel il écrivait par exemple : « Je veux simplement dire qu’aujourd’hui j’éprouve une grande tristesse. » Carla, de son côté, publiait une courte vidéo sur Instagram montrant Johnny chantant Retiens la nuit à Catherine Deneuve dans le film Les Parisiennes en 1962. La chanteuse évoquait en légende : « Le talent, la beauté, la puissance et la grâce… je croyais que tu ne partirais jamais Johnny, tu semblais immortel. Le monde te pleurera longtemps. RIP Pensées et prières pour ta famille orpheline. »

Johnny Hallyday a été l’un des fervents soutiens de Nicolas Sarkozy pendant la campagne présidentielle de 2007. Le rockeur n’a pas caché par la suite avoir été déçu par le président. Restait visiblement l’ami et, en de telles circonstances, c’est tout ce qui compte. Le couple ne pourra assister samedi aux obsèques : Carla Bruni doit chanter à Londres, tandis que Nicolas Sarkozy ne peut annuler un rendez-vous avec l’ancien Premier ministre Tony Blair.
Le rockeur fera l’objet samedi 9 décembre d’un hommage populaire sans précédent sur les Champs-Élysées et d’une messe en l’église de la Madeleine. La dépouille de Johnny Hallyday sera inhumée lundi, selon son souhait, sur l’île de Saint-Barthélemy qu’il aimait tant.

Laisser un commentaire