Femade: Les femmes actives honorées à Thies pour leur leadership

Femade

Nata Samb

Elles étaient des femmes au foyer, mères infatigables confinées aux travaux ménagers, dépendantes financièrement de leurs époux et de la société. Aujourd’hui, elles sont des professionnelles reconnues, actrices du développement et inspiratrices de leurs semblables.

A Thiès, elles sont regroupées au sein du mouvement « la Grande Rencontre », initié par Mouhamadou Bamba Guèye Lo, un fils du terroir, soucieux du sort de ses soeurs et mères et décidé à changer leurs conditions de vie. Au lieu de les regrouper et d’en faire du « bétail politique » comme savent si bien les faire les hommes et femmes politiques, ce natif de Thies a décidé de leur apprendre à gagner leur vie, au front de leur sueur.

Comme lui, Mme Nata Samb Mbacké, la présidente du mouvement Femade, femmes actives pour le développement, est dans le même créneau depuis des années et compte vulgariser son action, en procédant au maillage du territoire national. Pour elle, « si on veut développer un pays, il faut former ses femmes« . Alors, cette vérité, elle se l’est fait sienne et se bat, depuis plus d’un décennie, à  installer cette conviction dans les moeurs. Aux Usa, à Dakar et maintenant à Thiès. « Notre objectif est de permettre à toutes les femmes de se prendre en charge et ainsi pouvoir aider leurs famille« .

Un homme décidé à changer la vie de ses concitoyennes associé à une femme d’action engagée dans le développement, voila le duo à qui la chambre de commerce et des métiers de Thiès a tendu la main pour offrir une formation -dans plusieurs secteurs- à une cinquantaine de femmes. Reconnaissantes de cet acquis qui est le leur, les femmes de Thiès ont déclaré être maintenant prêtes à servir d’outil de développement. « Puisque nous avons appris, nous allons apprendre à d’autre et ainsi tuer le spectre de la pauvreté« .

 

Laisser un commentaire