Les entreprises de la presse : L’Etat va leur octroyer un fonds d’aide

Les entreprises de la presse

L’Etat va octroyer  un fonds d’aide  à la presse si on se fie au représentant du ministre de  la  Communication, des Tics, des Télécommunications et de l’Economie Numérique, M. Yoro Moussa Diallo.   Une annonce  faite lors de la célébration des dix (10 ans)  de PresseAfrique, un site d’information en ligne. Occasion saisie par le directeur de cette structure par ailleurs  président de l’Association des professionnels de la presse en ligne(Appel), de  se prononcer  sur l’adoption du projet de loi sur les réseaux sociaux et la  presse en ligne jugée parfois dérisoires.

La précarité de certains médias est due à de nombreux facteurs dont les plus évidents sont l’absence d’un modèle économique viable, la rareté de la publicité et les charges très lourdes pour la tenue d’une entreprise de presse. C’est du moins, le point de vue du Secrétaire général du ministère de la Communication, Yoro Moussa Diallo.

Pour lui, le Code de la presse va améliorer l’environnement économique des médias au Sénégal. Ce, explique-t-il, à travers la mise en place d’un fonds d’appui et de développement des entreprises du secteur et les nouvelles dispositions énoncées pour la publicité. Ce fonds, dira-t-il, bénéficiera d’une dotation budgétaire conséquente. Elle aura pour objectif entre autres, de soutenir l’entreprise de presse en matière d’investissement, de servir de garantie pour le prêts bancaires. Mais aussi d’aider ces entreprises à consolider les emplois et à appuyer la formation continue des journalistes et techniciens de la communication sociale.

Quant au secteur de la publicité, rassure-t-il, il sera assaini et mieux organisé pour que la presse privée puisse davantage en profiter.

Laisser un commentaire