Dialogue politique: Moustapha Cissé est partant, mais refuse le chantage de Abdoulaye Wade

Dialogue politique: Moustapha Cissé est partant

Le dialogue politique agité par le président Macky Sall et béni par le Khalife général des mourides fait des adeptes dans les deux camps. Si certains caciques de Benno Book Yaakar voient mal le rapprochement entre Abdoulaye Wade et Macky Sall, Moustapha Cissé Lo, lui, est enchanté par l’idée. Mais, pas question de céder aux chantages de Abdoulaye Wade…

L’entente politique annoncée en exclusivité par Kewoulo, entre Abdoulaye Wade et Macky Sall, avance à grands pas. Même si, officiellement, le président de la République a annoncé que “il n’est pas question de négocier avec Abdoulaye Wade” et que le patron du Sopi a qualifié son successeur “d’ingrat qui a toujours cherché à (l) humilier”, dans les états majors on est à l’ère de la décrispation. Et les Fedayins comme les courtisans sont mis dans la confidence pour arrondir les angles.

Proche parmi les habitués du chef de l’Etat, le député Moustapha Cissé Lo a pris la parole devant la grande mosquée de Touba pour apporter sa pierre à l’édifice en chantier de Macky Sall. Aux envoyés spéciaux de Kewoulo à Touba, il a déclaré être prêt aux retrouvailles entre les présidents Macky Sall et son prédécesseur.

Nous sommes des Mourides et ne pouvons que nous conformer aux recommandations de notre Khalife général et de notre chef, Macky Sall. Mais, jamais nous n’accepterons les diktats d’Abdoulaye Wade d’amnistier son fils Karim. Ou celui de l’opposition de libérer Khalifa Sall.

Laisser un commentaire