Afrique: les transferts d’argent de la diaspora ont connu une baisse de 25%

La crise sanitaire a mis à rude épreuve la générosité des migrants, principalement ceux qui sont établis en Europe. D’après le journal Walfadjri qui cite une enquête Ipsos/RMDA financée par l’Agence française de développement (AFD) et le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, les envois de fonds des diasporas vers leur pays d’origine ont chuté de 25 % à cause de la pandémie de la Covid-19.

Selon l’Afd, les transferts formels comptent notamment pour 12,8 % du Produit intérieur brut (Pib) du Sénégal. « Ces montants sont d’ailleurs plus élevés que l’Aide publique au développement, même lorsqu’on ne prend pas en compte les transferts informels, eux aussi conséquents ».

Laisser un commentaire