Affaire Khalifa Sall: La cour de la CEDEAO donne carte blanche au Sénégal pour juger le maire de Dakar

Affaire Khalifa Sall: La cour de la CEDEAO

A quelques heures du verdict couronnant le procès du maire de Dakar et alors que les avocats de la défense font le baroud d’honneur pour tenter de sauver la tête de leur client, une mauvaise nouvelle serait venue d’Abuja, au Nigéria. Khalifa Sall aurait été débouté.

Les juges qui devaient se pencher sur le fond dans la plainte pour violation de ses droits; plainte déposée par les avocats de Khalifa Sall, auraient donné leur verdict. Hier, à en croire les avocats de l’Etat, « la cour de la CEDEAO a débouté les avocats de Khalifa Sall. » A en croire Me Boubacar Cissé et compagnie, « le Sénégal est conforté dans sa position et peut continuer à juger le maire de Dakar. »

Pour Demba Ciré Bathily, la cour ne s’est pas, encore, prononcé sur le sujet. « Nous avions saisi la cour pour lui faire constater les nombreuses violations des droits de Khalifa Sall. Et cela, même les enfants dans la rue les ont constaté. » A déclaré Me Demba Ciré Bathily. Contrairement aux déclarations jubilatoires des avocats de l’Etat, le conseil de Khalifa Sall croient savoir qu’au bout de la procédure, « le Sénégal sera reconnu coupable de violation et condamné. »

Quoi qu’il en soit, en attendant que la lumière soit faite sur l’existence ou non de cette décision controversée et qui peut être lourd de sens, le tribunal peut continuer son travail. Ce matin, c’est la dernière journée des plaidoiries des avocats de Khalifa Sall. Après cette dernière journée de mise en scène judiciaire, le tribunal se retirera solennellement pour rendre son verdict. Ce sera entre jeudi et vendredi.

Laisser un commentaire