Viol et meurtre d’une fillette au Pakistan : violentes manifestations dans les rues de Kasur

    Viol et meurtre d'une fillette au Pakistan

    Pour la deuxième journée consécutive, des centaines de personnes se sont rassemblées à Kasur, dans l’est du Pakistan, afin de protester contre l’inaction de la police après le viol et le meurtre d’une fillette de la région.

    La ville de Kasur, dans l’est du Pakistan, connaissait, jeudi 11 janvier, sa deuxième journée de violentes manifestations consécutives au viol et au meurtre d’une fillette de la région.

    Des centaines de manifestants furieux après l’agression de l’enfant s’en sont pris, à coups de pierres, à des bâtiments officiels et à un hôpital, pour protester contre l’inaction supposée de la police.

    Une première violente manifestation la veille avait fait au moins deux morts parmi les manifestants. Tous deux ont été tués par des tirs de la police, alors que la foule tentait de prendre d’assaut un bâtiment officiel, a déclaré à l’AFP un haut responsable de la police sous couvert d’anonymat.

    Laisser un commentaire