Urgent: Abdou Elinkine Diatta du MFDC a été assassiné à Moulomp

Urgent: Abdou Elinkine Diatta du MFDC

Secrétaire général autoproclamé du MFDC, Abdou Elinkine Diatta vient d’être assassiné ce matin. L’homme qui, ces dernières années, s’est déclaré porte parole », puis « chef des rebelles Casamançais » au lendemain de la disparition de l’Abbé Diamacoune Senghor et s’est installé au siège du mouvement à Soucoupapaye vient d’être abattu par un commando armé, arrivé à bord de motos pour le retrouver à Moulomp, dans le Blouf, au cœur même du royaume de Salif Sadio.

A en croire des sources villageoises, « ce sont deux personnes qui ont été la cible des assassins« , et si la mort de Abdou Elinkine Diatta a été confirmée, celle de son compagnon de l’a pas été par des sources militaires. Néanmoins, du coté de la famille, nos sources nous ont informé que l’accompagnant est Vieux Diatta. Ce dernier, acheminé dans une petite structure sanitaire de la zone est en ce moment en route pour Ziguinchor. Et, ces mêmes sources précisent qu’il est en vie même s’il est gravement blessé. Alors que la Casamance baigne dans un semblant d’accalmie, les deux compagnons avaient quitté Ziguinchor ce matin pour se rendre à une cérémonie rituelle qui se tenait dans le village de Moulomp.

« Et c’est dans notre quartier, à Boundia, que les assaillants sont arrivés et ont ouvert le feu sur les deux compagnons. » A confié une source proche de la famille. Il était 9 heure ce matin et la scène s’est déroulée devant des dizaines de témoins. Même si aucun tueur n’a été identifié et qu’on tait, sciemment, le nom du probable commanditaire, les rares personnes qui ont osé répondre aux questions de Kewoulo croient savoir que « c’est un règlement de comptes interne au MFDC« . Le défunt Abdou Elinkine Diatta était farouchement opposé à Salif Sadio, le chef rebelle qui contrôle la zone. Et Abdou Elinkine Diatta se savait depuis longtemps dans sa ligne de mire.

Laisser un commentaire