Urgent: A Dakar, on demande de l’argent aux blessés de la foret des baïllottes pour les ordonnances

Urgent: A Dakar, on demande de l'argent

Les blessés, rescapés de la tuerie de la forêt des Baillotes, acheminés hier à Dakar par vol militaire pour obtenir des soins à Dakar, sont laissés à eux mêmes. Après les avoir internés dans des hôpitaux de Dakar, leurs accompagnants -les autorités- les ont abandonnés aux praticiens sans aucune prise en charge.

Et les médecins sénégalais, qui ne soignent jamais les malades sans demander aux clients…pardon aux patients de passer à la caisse, ont demandé aux accompagnants de mettre la main à la poche. « Ils nous ont remis des ordonnances qu’on doit acheter pour qu’ils puissent soigner nos blessés. Et, comme nous n’avons pas d’argent, sur nous, on ne sait plus quoi faire et il n’y a personne avec qui parler. Parce que, ce sont ces médicaments qu’ils attendent pour soigner nos blessés« , ont déclaré des parents déboussolés qui ont contacté Kewoulo.

Convoqués dans l’urgence, dans l’enceinte de l’hôpital régional, les blessés comme leurs accompagnants n’ont pas eu le temps d’aller chez eux ni de prendre de l’argent, avec eux. Et alors que les autres blessés, internés à Ziguinchor, sont entièrement pris en charge, les familles des 3 blessés les plus graves, évacués à Dakar, ne comprennent pas ce comportement irresponsable du gouvernement. Et attendent que le hic soit corrigé, parce qu’elles n’ont pas les moyens de payer ces hospitalisations.

Laisser un commentaire