Sénégal: Le bilan du crash de l’hélico de l’armée est passé à 7 morts dans la nuit

Sénégal: Le bilan du crash de l'hélico

Le bilan des victimes du crash de l’hélicoptère de l’armée sénégalaise à Missirah s’est alourdi dans la nuit. Un des blessés d’hier est décédé dans la nuit et on craint pour la vie d’un autre blessé.

Avec la mort d’un des blessés, on décompte, désormais, 7 morts. A en croire des sources militaires, « une septième personne a succombé dans la nuit. Et on craint pour la vie d’un autre autre passager, très grièvement blessé. » De sources proches de l’armée Kewoulo a appris que l’hélicoptère avait été loué pour transporter à Brin, à 10 kilomètres de Ziguinchor, la dépouille de Jacob Sagna, l’un des frères l’ancien ministre socialiste et allié du régime, Robert Sagna.

En plus des membres de l’équipage, l’hélicoptère avait transporté la famille du défunt. C’est au retour de ce voyage que l’équipage a commencé à perdre le contrôle de l’appareil au niveau de Missirah, dans la région de Fatick, en pleine zone marécageuse. A en croire un des témoins, « l’hélicoptère a commencé à tournoyer dans le vide avant de s’écraser dans les mangroves. » Ayant aperçu le crash, ce sont les pêcheurs de Betenty qui les premiers se sont déployés sur les lieux pour secourir les rescapés.

Ils ont été, plus tard, rejoint par les sapeurs pompiers comme par les militaires. Pour le moment, l’armée dont des éléments sont morts dans le crash n’a pas encore donné l’identité des victimes militaires. Joint au téléphone, le colonel Abdou Ndiaye de la Dirpa a déclaré, à Kewoulo, qu’il attendait d’informer, d’abord, toutes les familles de victimes avant de donner les noms.

Laisser un commentaire