RD Congo : le choléra fait plus de 800 morts

RD Congo : le choléra

Health workers carry the body of a suspected Ebola victim for burial at a cemetery in Freetown December 21, 2014. REUTERS/Baz Ratner (SIERRA LEONE - Tags: HEALTH DISASTER) - RTR4IV65

Le choléra a déjà fait 857 décès depuis le début de l’année en République démocratiques du Congo, selon les statistiques publiées mercredi par le bureau local de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Cette poussée épidémiologique est surtout exacerbée par le réveil des cellules dormantes dans les foyers enregistrés l’année dernière.

Les populations les plus affectées sont celles qui vivent dans « les zones de santé avoisinant les grands cours d’eau, également celles des zones ayant un déficit du système d’approvisionnement en eau potable ou encore celles qui rencontrent des problèmes d’assainissement » souligne l’OMS.

Au moins un cas de choléra a été notifié dans 21 des 26 provinces du pays. Les provinces les plus affectées par la recrudescence de la maladie sont celles du Kasaï Oriental, Lomami dans le centre, le Sud-Kivu, le Tanganyika, et le Haut-Katanga dans l’est du pays.

Sur l’ensemble de l’année dernière, le choléra a tué 1.190 personnes en RDC pour 55.000 cas.Selon le plan de riposte de l’OMS, la vaccination des populations à haut risque est le moyen privilégié.

La campagne de vaccination ciblera plus de six millions de personnes d’ici 2020. En 2018, outre le choléra, la RDC fait face à sa dixième épidémie de fièvre hémorragique Ebola dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

Ebola a déjà fait 212 morts depuis le 1er août. L’épidémie frappe la ville de Beni, où la réponse sanitaire est compliquée par les tueries du groupe armé ADF.

4 Commentaires

Laisser un commentaire