Liberté provisoire pour 11 éléments de la sécurité du Pur

Liberté provisoire

Texte alternatif de la bannière

Du nouveau dans l’affaire des échauffourées de Tambacounda. Onze (11) éléments de la sécurité du Pur qui étaient en détention ont bénéficié de libertés provisoires accordées par le Doyen des juges Ngom qui a rendu une ordonnance, le mardi 21 mai 2019, annonce L’AS. Les concernés sont poursuivis pour coups et blessures volontaires. À signaler que trois autres prévenus de meurtre et complicité de ce crime sont toujours en détention provisoire à la Maison d’arrêt et de correction de Tamba. Lors de la campagne de la Présidentielle 2019, des affrontements violents avaient opposé des éléments de sécurité du candidat Issa Sall du Parti de l’unité et du rassemblement (Pur) à des jeunes identifiés comme militants de Benno Bokk Yaakar. Des journalistes avaient subi physiquement des dégâts collatéraux de ces affrontements.

Laisser un commentaire