Législatives: Abdoul Karim Sall continue sa marche et appelle à l’apaisement dans la politique

Législatives: Abdoul Karim Sall continue sa marche

1

La caravane de la coalition Benno Book Yaakar continue sa caravane dans les lointaines banlieues dakaroises. Contrairement aux autres acteurs politiques qui arment leurs gardes corps pour faire face à d’éventuelles agressions, le patron de l’APR de Mbao, lui, a appelé les siens à éviter les provocations inutiles et à ne pas s’en prendre aux adversaires.

La violence aveugle notée ces derniers temps dans le pays n’est pas du gout de toute la classe politique. En tournée dans son fief électoral, Abdou Karim Sall, le coordinateur de l’APR de Mbao, a fait un rappel à l’ordre à ses troupes; en les appelant à se concentrer sur l’essentiel: appeler à voter pour la liste de l’APR et expliquer les réalisations faites par le chef de l’Etat, le patron de Benno Bokk Yaakar.

Hier, lors d’une des nombreuses tournées de sa caravane dans la banlieue dakaroise, il a fait plusieurs arrêts pour demander à ses militants de s’abstenir de provoquer les militants des camps adverses. Et à éviter les affrontements violents.

« Je vous demande de ne provoquer personne, ne répondez à aucune provocation. Les affiches des gens, les affiches de l’opposition, ne les touchez pas. Discipline, discipline, voila ce que je vous demande », a déclaré Abdou Karim Sall.

Des déclarations d’apaisement accueillies par de vives acclamations de la foule. Après avoir paradé dans les rues de Mbao, juché sur son 4X4 et vécu de treillis militaire, le leader de l’APR a fait un détour à la gare routière de Mbao.

La-bas, c’est le regroupement des chauffeurs du coin qui est venu apporter son soutien au coordinateur de l’APR dans la banlieue. Devant ses pairs, le responsable des acteurs du garage a déclaré rejoindre la coalition Benno Bokk Yakkar sur invitation d’Abdou Karim Sall et dit à ses collègues avoir pris rendez vous avec le patron de l’APR le même jour.

Prenant la balle au rebond, l’acteur politique qui voudrait voir la coalition Benno Bokk Yaakar triompher au soir du 30 juillet promis « de faire pour les chauffeur ce qu’aucun homme politique n’avait jusque là fait pour eux. »

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire