Abdoulaye Wade: « S’il y avait pas la jeunesse derrière moi, jamais je n’oserai faire… »

Abdoulaye Wade: "S'il y avait pas la jeunesse

0

La jeunesse sénégalaise peut être considérée comme la muse d’Abdoulaye Wade.

« Si j’avais le public, sans les jeunes, je n’aurais pas eu le courage de (tenter) tout ce que je voudrais réaliser pour les Sénégalais, a déclaré l’ancien chef de l’État, qui était ce vendredi à la tête de la caravane de la coalition Wattù sillonnant Dakar-Plateau, Ouakam, Ngor, Yoff et Cambérène. Sentir toute la jeunesse du Sénégal mobilisée derrière moi, cela a décuplé mes forces et j’ai retrouvé mes énergies de 20 ans. Merci beaucoup, rendez-vous mardi, à la Place de l’Indépendance. »

En appelant ses partisans à marcher avec lui mardi prochain, pour la distribution des cartes d’électeurs, Wade a lancé un avertissement à son successeur. « Si ton bien est séquestré dans un endroit fermé, et qu’on refuse de te le rendre, tu as le droit de forcer le passage pour le récupérer, a-t-il suggéré. S’il (le Président Macky Sall) ne veut pas qu’on en arrive-là, il n’a qu’à remettre les cartes à leurs titulaires. Il est important qu’on remette les cartes à leurs titulaires. S’il s’entête et refuse de mettre les cartes à la disposition de leurs titulaires, il devra en assumer les conséquences. »

Visiblement galvanisé par l’accueil qui lui est réservé depuis qu’il est revenu au Sénégal, Wade s’est enflammé. Jurant n’avoir jamais été aussi populaire : « Tout à l’heure, des journalistes européens m’ont demandé si, dans ma carrière, j’ai vu des rassemblements de cette ampleur. Je leur ai répondu que c’est la première fois. J’ai toujours vu des foules, certes. Mais, jamais je n’ai vu des foules à l’image de celles que je vois ces derniers temps. »

Pour Wade, cette popularité, « est la preuve que tout le Sénégal s’est mobilisé aujourd’hui pour exprimer sa volonté d’avoir une Assemblée nationale représentative ». « Mais, a-t-il souligné, Macky Sall ne l’entend pas de cette oreille. Il a bloqué les cartes d’identité biométriques et refuse de les distribuer. Les cartes ne sont pas les siennes. Chaque citoyen est le propriétaire de sa carte. »

 

Auteur: SenewebNews

Laisser un commentaire