France: Un étudiant- chercheur sénégalais se suicide à Marseille

    La communauté sénégalaise de Marseille est endeuillée par la mort tragique de Marcel Sy, un chercheur en Médecine, qui s’est pendu dans sa chambre d’étudiant. La police a ouvert une enquête.

    Le coup du sort est cruel: Marcel Sy, qui jusque-là était en formation pratique dans un laboratoire de l’hôpital de La Timone de Marseille, est actuellement dans la morgue du même centre hospitalier. C’est avec cette tragique nouvelle que s’est réveillée ce vendredi la communauté sénégalaise de Marseille, estudiantine surtout (certains étaient au courant depuis hier soir).
    Le jeune chercheur en médecine, en 2e année de thèse, âgé de 26 ans, a été retrouvé pendu à l’aide d’un fil électrique, dans sa chambre d’étudiant. Il a été retrouvé par trois amis et collègue de laboratoire, qui étaient très intrigués par son absence et son silence. C’était jeudi soir.

    Après s’être procuré la clé de secours, ils sont tombés sur la macabre scène. Ils ont tout de suite prévenu la police qui s’est précipitée sur le lieu avec les pompiers.
    Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes et les circonstances du décès.

    Parallèlement à sa vie de chercheur, Marcel Sy était aussi très actif sur le plan politique. C’était un fervent militant du parti Alliance pour la république (Apr, au pouvoir au Sénégal). Dans la section marseillaise du parti du président Macky Sall, il faisait partie de la cellule d’animation politique de la Cojer (Convergence des jeunes et étudiants républicains).

    «C’était un militant très engagé et très dévoué pour le parti», souligne Tony Mendy, le responsable de l’Apr Marseille et vice consul du Sénégal dans la cité phocéenne. «Je m’associe au personnel du consulat pour présenter mes condoléances à la famille de Marcel Sy», ajoute t-il, avant d’informer qu’il est en train de préparer une cérémonie de recueil en hommage au défunt.

    La Cojer France meurtrie

    Dans une déclaration parvenue à Afrique Connection, le coordonnateur de la Cojer France, Émile Backoum, a salué la mémoire de son camarade de parti.

    « Dieu a donné, Dieu a repris (…) Au nom de la DSE/ APR/France, de l’ensemble des structures dudit parti et plus particulièrement de la Section et de la COJER de Marseille, la COJER/France offre son soutien et présente ses sincères condoléances à la famille éplorée.
    Puisse la terre être légère à Marcel et le Tout Puissant l’accueillir dans son éternel paradis», a notamment écrit Émile Backoum.

    Avec Thierno DIALLO

    Afriqueconnexion

    PARTAGER
    Article précédentUrgent: Une mutinerie en cours dans la plus grande prison de Dakar
    Article suivantAVIS D’INEXPERT: Des médias de combat par procuration ?
    Babacar Touré
    Journaliste d’investigation, Babacar Touré est le Directeur de Publication de www.kewoulo.info. Il a dirigé la publication de www.senenews.com et a été, tour à tour, directeur de publication de L’indépendant-hebdo, un journal d’investigation sénégalais. Diplômé en Sciences politiques à l’Université de Paris 8, Saint-Denis (France), ancien Reporter à la rédaction du Témoin puis à L’Obs, à Dakar, Correspondant à Paris de Sen-Tv et La Tribune, il a collaboré avec Le Courrier de Mantes -Les Yvelynes-, Le Républicain, -Essonne- en région parisienne. Livres Publiés: -«Cote d’Ivoire, violences d’une transition manquée» (L’Harmattan 2007), -« Le triomphe de l’imposture, Enquête sur l’énergie au Sénégal» (Paris Edilivres 2009)

    Laisser un commentaire