Filouterie: Sheikh Sidiya Bayo poursuivi en Gambie pour filouterie par un hôtelier

Filouterie: Sheikh Sidiya Bayo poursuivi en Gambie

0

Après ses démêlés judiciaires au Sénégal où il avait été poursuivi pour non paiement de factures d’hôtel, c’est dans son pays d’origine, la Gambie, que Sheikh Sidiya Bayo fait face à la justice.

Cette fois-ci, il est poursuivi devant les tribunaux de Banjul pour filouterie d’hôtel. La plainte a été déposée par l’hôtel Coco Océan situé dans la zone touristique de Sénégambia, à Banjul, qui assure que Sheikh Sidiya Bayo a disparu dans la nature, sans payer sa note, après avoir occupé une de ses suites pendant plusieurs jours.
Cet énième plainte contre l’activiste français, d’origine gambienne, est un couac de plus dans la machine de communication du jeune leader attaché aux valeurs ancestrales qu’il veut incarner. Un activiste engagé qui s’était présenté aux Sénégalais comme le seul vrai opposant de Yahya Jammeh alors qu’il était inconnu au bataillon des adversaires gambiens du Babiili Mansa.
Pendant les élections gambiennes comme avec le sacre de Adama Barrow, Sheikh Sidiya Bayo -qui était interdit de séjour au Sénégal- s’était réfugié au Mali. A partir de ce territoire voisin du Sénégal, il avait commandité une interview sur RFM, une radio de Dakar et y déclarait parler depuis le territoire gambien où il serait entré clandestinement.
« Je suis passé par la région de Niamina ma région natale,  je me garderais de dire comment je suis entré  en Gambie. Des gens m’ont aidé, des gens qui comprennent  la cause noble pour laquelle on se bat. Ce sont avant tout des Africains et  panafricanistes et surtout des gens qui adhèrent à l’action qu’on est entrain de mener pour arriver à bouter Yahya Jameh hors du palais présidentiel.  Et j’en suis sûr qu’il y’a des personnes  qui voudraient bien un régime démocratique en Gambie», avait osé déclaré Sheikh Sidiya Bayo.
Au même moment, il envoyait un émissaire auprès des autorités sénégalaises pour pouvoir fouler le sol de Gambie. En son temps, un ancien officier de l’armée sénégalaise et homme de l’hombre avait entamé les démarches pour faire fléchir la position des autorités sénégalaises le concernant.
Ensuite, par l’entremise de cet officier de renseignements, Sheikh Sidiya Bayo, arrivé à Dakar en début d’année, avait cherché à entrer dans les grâces du président Adama Barrow; tout en commanditant des papiers dans la presse sénégalaise le présentant comme le futur ministre des Affaires Etrangères de Gambie. Avant de finalement descendre à Banjul loger dans cet hôtel  et se faire connaitre des nouvelles autorités gambiennes qui, pour la petite histoire, interrogeaient le Sénégal pour savoir qui était cet activiste qui se dit leader politique gambien.

Laisser un commentaire