Entretien-vérité avec le PDG de Air Sénégal : « Ceux qui remettent en cause ces acquisitions d’avions étaient présents dans des aventures pas toujours remplies de succès… Nous avons une panne sur un avion, mais…»

Invité de l’Entretien de Dakaractu, le PDG de Air Sénégal, Philipe Bohn, n’a pas mâché ses mots pour répondre à ses détracteurs en ces termes : « Il y a toujours des critiques, mais il faut les prendre avec philosophie, j’ai été chagriné de certains accueils, mais dans l’immense majorité, j’ai rencontré des gens qui m’ont accueilli avec gentillesse. Ceux qui remettent en cause ces acquisitions étaient dans des aventures pas toujours remplies de succès ».

L’ancien Corporate Vice-Président, en charge du Business Développement de Airbus Group, qui a pris fonction le 6 Septembre 2017, a rappelé être à l’écoute de tous les avis, puisqu’il se dit « toujours plus intelligent à plusieurs ». Mais, réfute-t-il les sorties d’experts à la retraite de l’aéronautique qui pointaient l’endettement de la compagnie pour dénoncer l’achat d’avions neufs. Un prisme déformant que bat en brèche M. Bohn. Ce dernier se laisse convaincre qu’il y a
« la possibilité d’asseoir son développement sur des actifs. »
Jouant la carte de la transparence, il a aussi révélé qu’il y avait sur la flotte un avion en panne : un souci électrique qui, à l’en croire, entre dans le cours normal de la vie d’une compagnie aérienne. En soi, il n’y a aucune incidence sur les opérations, justifie-t-il, dans cet entretien au long protocole…

Laisser un commentaire